Universités en colère

le Reportage de la Rédaction Vendredi 12 décembre 2014

Réécoute
Dernières diffusions
Universités en colère
Alors qu'étudiants et enseignants-chercheurs manifestaient hier un peu partout en France, François Hollande pourrait annuler la dernière coupe budgétaire de 70 millions d'euros sur les universités qui a fait descendre dans la rue les universitaires.

 

Des postes gelés, des filières qui ferment et un trou budgétaire qui se creuse pour atteindre 160 millions d'euros pour 2015. Les présidents d'Universités donnent l'alerte et les enseignants chercheurs descendent dans la rue pour crier leur désaroi. En 4 années, le nombre de titularisations a chuté de moitié. Pour faire des économies, les universités font de plus en plus appel à des vacataires embauchés pour des missions courtes de plusieurs mois. Le nombre de postes d'enseignants sont rabotés d'années en années, les TD sont surchargés :

 

 A 60 personnes par classe, les cours en TD  ressemblent désormais à des cours en amphi ...


 

dénoncent les étudiants de Tolbiac rencontrés sur la manifestation à Paris. Des budgets exsangues, cela veut aussi dire des "ascenseurs qui tombent en panne et qui ne sont pas remplacés", "des fillières contingentées avec un nombre d'èlèves limités et sélectionnés par tirage au sort: une dérive qui remet en cause l'accès à tous pour certaine filières" dénonce la FAGE.

 

 


 

Les choix actu du Mouv', c'est tous les jours dans le Reportage de la Rédaction

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes

 


Commentaires