Une histoire express de Godzilla

Un lien pour survivre Mardi 25 mars 2014

Réécoute
Une histoire express de Godzilla
Le 14 mai prochain sort en salles "Godzilla" , blockbuster de Gareth Edwards, réalisateur notamment de "Forever" et de "Monsters"...

 

Après des décennies de tournage où un comédien passait son temps à piétiner des maquettes de maisons en carton, ce Godzilla 2014 combine gros budget et animatronics. Le trailer vient d'apparaître sur le web et annonce un parfait Pop Corn movie.

 

Le monstre populaire japonais Godzilla tient son nom d'un mélange de mots japonais désigant "gorille" et "baleine". Immense dinosaure mutant, doté d'une force phénoménale et d'un cri déchirant, Godzilla se déplace sous l'eau comme sur la terre. Parfois hostile aux humains, parfois adjuvant, comme dans Monsters Zero où il affronte un oiseau préhistorique à double-tête qui crache des éclairs.

Godzilla a révolutionné le genre Kaiju, avant d'être décliné sous toutes les formes offertes par la culture pop: comics, jeux vidéo, série télé, stickers...

Sa véritable origine remonte à 1954. Le monstre a été conçu dans le studio japonais Toho. (Ci-dessous la bande-annonce du premier Godzilla, de Ishiro Honda).

 

Godzilla est un monstre qui a muté après avoir été exposé à des radiations pendant des essais nucléaires. L'histoire de Godzilla résonne des ravages de la Bombe sur Hiroshima et Nagasaki en 1945.

Godzilla sur Hollywood Boulevard

 

 

L'engouement populaire est immédiat. La Toho décline Godzilla dans une trentaine de films au cours des décennies suivantes.

Godzilla a eu le temps d'y croiser une floppée de monstres, de marquer la culture métal (de Sepultura à Gojira) et même d'avoir sa propre étoile sur le Hollywood Boulevard.

 

 

 

 

Aujourd'hui Godzilla est au coeur d'une polémique de licence impitoyable menée par la Toho. L'exemple le plus marquant est celui de ce Godzilla non-autorisé, un court-métrage néerlandais cheap et attachant de Sietske Tjallingii sorti en 2000 et qui n'a pas trouvé grâce aux yeux du studio.

 

Godzilla est aussi devenu un monstre de viralité : un tas de parodies et de supercut circulent aujourd'hui sur You Tube, comme cette vidéo débile intitulée "Combien de trucs Godzilla peut-il détruire en 10 minutes ?"

 


 

> Suivre Aurélie Champagne sur Twitter

>Retrouvez tous les liens pour survivre

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Illustration de couverture: Capture d'écran

Commentaires