Une Eurovision 2.0. sans Michel Drucker, c'est possible

Paye ton Projet Vendredi 06 décembre 2013

Réécoute
Une Eurovision 2.0. sans Michel Drucker, c'est possible
Paye ton projet se penche sur des projets créatifs prometteurs ! Grâce aux plateformes de financement participatif, vous pouvez les soutenir, et on vous dit pourquoi. Aujourd'hui, focus sur l'Euromusic Contest, une version dépoussiérée et en ligne de l'Eurovision prévue pour 2014 dans toute l'Europe.

 

Le projet : financer la cérémonie finale de l'Euromusic Contest 2014, une sorte d'Eurovision 2.0.

 

Qui est derrière ? Plusieurs sociétés européennes issues du milieu de la musique et du digital.

 

L'objectif : récolter 8000 euros avant le 18/12/2013 via Kiss Kiss Bank Bank.

 

Devinette : qu'est-ce qui a 57 ans, se ramène chaque année à la même période et fait très mal aux oreilles ? Perdu, ce n'est pas Christine Bravo mais bien l'Eurovision qui enchante nos tympans depuis 1956. Des dizaines d'heures de chansons, chorégraphies et costumes improbables cumulées, 5 victoires pour la France et des commentateurs TV qui ne font même plus semblant... Bref, il serait temps de proposer une alternative, et c'est justement l'objectif du projet Euromusic Contest 2014 à soutenir sur Kiss Kiss Bank Bank, qui se veut être une Eurovision 2.0.

 

Voyez plutôt leur vidéo de présentation :

 

 

Le principe est donc simple : tous les artistes européens (plutôt pop, rock ou folk) parmi 40 pays participants pourront s'inscrire sur Internet. Un système de votes en ligne permettra aux internautes de déterminer les gagnants pour la 1ère phase du concours, puis en février/mars, un artiste par pays sera sélectionné. En avril, dix finalistes sélectionnés par un jury de pros représenteront leurs pays lors d'un concert final, l'EuroMusic Live, qui aura lieu à Paris, à la Cigale, en mai 2014. Et c'est bel et bien cette soirée qui a besoin de soutien via Kiss Kiss Bank Bank.

 

La cérémonie sera visible en direct sur le net, en streaming, et le public pourra voter en temps réel. Cette édition là a le mérite d'être chapeautée depuis quatre pays européens différents selon les spécialités de divers boîtes, qu'il s'agisse d'organisation d'évènements, de captation de concert, etc. : Royaume-Uni (Div'up), Suède (SwarmPlanet), Suisse (iConcerts) France (My Band Market) et le Luxembourg avec Jamendo, la sympathique plateforme de musique libre sous licence Créative Commons.

 

D'aucuns douteront peut-être du type d'artistes participants au concours et de leur notoriété, mais en même temps, qui se souvient encore de Virginie Pouchain, Jessy Matador, Louisa Baileche et Ortal, quatre concurrents ayant représenté la France à l'Eurovision au cours des 10 dernières années ? Reste à voir comment la campagne de crowdfunding va se passer, sur un objectif de 8000€, un peu plus de la moitié a été réuni et il reste un peu moins de 2 semaines pour participer.

 

Au taquet sur Facebook, l'équipe n'hésite pas à citer du Tolkien sur leur matos promo pour fêter l'arrivée de nouveaux contributeurs – ça fait toujours plaisir :

 

 

 

 

> Toutes les chroniques Paye Ton Projet

 

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

 

Alexandre Hervaud

Commentaires