Une dissolution des groupes extrémistes c'est quoi?

Le 7-8 Vendredi 07 juin 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Une dissolution des groupes extrémistes c'est quoi?
Clément Méric est mort après avoir été frappé par un groupe d'extrême droite et la dissolution de ce groupe est réclamée de toute part. Une dissolution de groupuscule, ça prend combien de temps ? Quelle est la portée réelle d'une dissolution ? Jean-Yves Camus, politologue spécialiste de l’extrême droite, répond aux questions d’Amaëlle Guiton.

Rassemblement en hommage à Clément Méric, jeudi soir, place Saint-Michel à Paris. (Photo Joël Saget. AFP)

Un militant d’extrême gauche qui provoque des skinheads. Le premier est engagé dans la lutte contre le fascisme, les autres sont identifiés comme des fascistes. Un regard et c’est la panique. Clément Méric est frappé et après une chute, il est déclaré en état de mort cérébrale. La scène se déroule mercredi 5 juin à Paris, dans le 9ème arrondissement.

Le pays est sous le choc et les politiques se retrouvent de l’extrême gauche à l’extrême droit pour faire front commun contre cette violence. En même temps que pourraient-ils bien faire d’autres ?

Rassemblement jeudi à Nantes. Photo AFP

Le lendemain des rassemblements se sont organisés partout en France pour dénoncer cet acte extrême. Le soir, Manuel Valls, invité du JT de France2, reconnaît qu’  « incontestablement il y a une connotation politique dans ce crime ».

« Depuis plusieurs mois il y a un discours dangereux dans notre pays mais nous ferons tout pour dissoudre ces groupes ». Ces groupes, ce sont les groupes d’extrême droite. Il n’est pas question de ne les confondre avec les groupes d’extrême gauche : « Ce n’est pas le moment de faire des amalgames. Ce sont des groupes d’extrême droite qui depuis des mois portent des discours de haine. Il ne faut pas confondre ce discours avec ceux qui d’une manière ou d’une autre luttent contre le fascisme ».

La dissolution est rendu possible depuis 1936 et vise les groupes armés ou qui incite à la haine et à la discrimination. Le dernier groupe dissout est celui du fondamentaliste islamique Forsan Alizza en 2012.

Combien de temps cette démarche prend-elle ? Quelle est la porter réelle de ces dissolutions ? Une fois dissout, le groupe visé ne risque t’il pas de se reconstituer sous un autre nom, une autre forme ou de façon clandestine ?

Jean-Yves Camus, politologue spécialiste de l’extrême droite, répond aux questions d’Amaëlle Guiton.

 

 

De l'info et des chroniqueurs foutraques

 

Coupe du monde de slam en France par Benjamin Glaise

 

No comment  d'Amaëlle Guiton: Douce France...

 

Le fin mot de l'histoire par Judith Aquien: tournoi

 

Madame X, est Renée Greusar: du viagra pour les femmes

 

A plein tube d'Augustin Arrivé: Bella Ciao

 

Suivez le geek, Raphaël Malkin: le Net arrive à Cuba

 

 

La prog' du jour

BECK-Sexx laws

Les SHADES-Hors De Moi

ROBIN THICKE / PHARRELL WILLIAMS-Blurred lines

CHINA RATS-Nip It In The Bud

JUSTICE-Civilization

KARIM OUELLET-L'amour

MS MR-Hurricane

 

Et derrière le micro, Amaëlle Guiton, à la console Damien Sangally et dans les coulisses, Lucinda Terreyre. A la programmation musicale, on dit merci à Jérôme Bonnetin.

 

Suivez le 7-8 sur twitter: @7a8lemouv et sur devenez fan de la page Facebook

(ré)écoutez toutes les émissions

Abonnez-vous au podcast  > RSS & ITunes

 

 


Commentaires