Une arnaque à un million de dollars ?

Paye ton Projet Jeudi 03 avril 2014

Réécoute
Crowdfunding et santé : une arnaque à 1 million de dollars?
Paye ton projet se penche -d''habitude- sur des projets créatifs prometteurs à soutenir sur les plateformes de financements participatif. Pour changer, aujourd'hui, focus sur une initiative douteuse -un gadget médicalo-sportif- qui sent l'arnaque à plein nez. Et cher payée !

 

Le projet : soutenir la production d'un gadget portable médicalo-sportif, le GoBe, soit-disant capable de mesurer la variation de calories d'un utilisateur par un simple contact avec sa peau.

 

Qui est derrière? Une société baptisée Healbe présentée comme basée à San Francisco, mais en réalité gérée depuis la Russie.

L'objectif: récolter 100 000 dollars avant le 15 avril via Indiegogo – plus de 916 000 dollars ont déjà été promis.

Une fois n'est pas coutume, on ne va pas s'exciter aujourd'hui sur un projet mais plutôt évoquer la suspicion qui l'entoure depuis que des journalistes et des médecins ont mis leur nez dans ce "produit miracle" à soutenir sur le site américain Indiegogo.

 

Le projet en question est un gadget médicalo-sportivo-fitness baptisé GoBe, soit-disant premier et unique appareil portable (et portable au sens "je le porte comme une montre", d'ailleurs la chose se met au poignet) capable de mesurer les calories ingérées et dépensées par quelqu'un, pendant les repas et les exercices sportifs, uniquement via contact de l'appareil avec la peau de l'utilisateur.

Le tout est bien sûr relié à une application smartphone pour récupérer les données sous forme de jolis graphiques. Comparé à ce qui existe déjà dans le domaine, le côté automatique de la chose est une petite révolution puisqu'en général, l'utilisateur doit s'impliquer un minimum en renseignant un tas d'informations (types d'aliments consommés, etc.).

La vidéo suivante en présente le concept -et bon courage pour comprendre ce que raconte le boss de la société derrière tout ça, avec son accent piqué à Borat :

 

Le piège -et on va la faire courte et vous épargner le vocable médical à base de taux de glucose dans les cellules- c'est que les bases scientifiques derrière ce gadget ont l'air totalement bidon, comme l'a déclaré un médecin sur le site iMedicalApps.

N'importe quel lycéen vaguement attentif en cours de biologie pourrait avoir de sérieux doutes devant l'argumentaire de cette société douteuse soit disant basée à San Francisco mais en réalité gérée depuis la Russie comme l'a démontré une série d'enquêtes du site PandoDaily, parti en croisade contre ce que ses journalistes qualifient clairement d'arnaque.

Pour se dédouaner, la société HealBe, derrière le projet, a mis à jour la FAQ de son projet Indiegogo et posté une vidéo test de l'appli réalisée à l'arrache par un russe censée prouver la fiabilité de la chose. Sauf qu'en fait, ça ne démontre absolument rien :

 

Sommés de s'expliquer par Pando Daily, Indiegogo affirment avoir fait le travail de vérification minimal nécessaire. En même temps, le site a beaucoup à gagner, financièrement parlant, dans cette affaire car malgré les doutes autour du produit, GoBe fait un carton : la campagne qui s'achève le 15 avril avait pour objectif initial 100 000 dollars, mais c'est désormais plus 916 000 dollars que le projet est sûr d'empocher.

Le million de dollars ne devrait pas tarder. Avec sa petite commission de 4%, Indiegogo devrait empocher au moins 40 000 dollars. Si le projet s'avère une authentique arnaque, c'est toute la crédibilité de la plateforme qui sera remise en cause, comme le relève le site spécialisé CrowdfundInsider.

Toute cette affaire -à suivre dès les premiers envois de GoBe prévus pour juin prochain moyennant (au mininum) 200 dollars de dons- pose aussi la question de la vérification des faits en matière de crowdfunding.

 

Personnellement, c'est ce que je m'engage depuis longtemps à faire pour Le Mouv', mais uniquement pour les projets de films de zombies.

 


 

Toutes les chroniques Paye Ton Projet

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Alexandre Hervaud

Commentaires