Un YouTuber à succès qui refuse la pub, c'est possible

Paye ton Projet Jeudi 01 mai 2014

Réécoute
Un YouTuber à succès qui refuse la pub, c'est possible
Paye ton projet se penche sur des projets créatifs prometteurs ! Grâce aux plateformes de financement participatif, vous pouvez les soutenir, et on vous dit pourquoi. Aujourd'hui, focus sur le nouveau projet d'Usul, ex-chroniqueur star de jeuxvideo.com, qui souhaiterait bien s'émanciper de la pub.

Le projet: soutenir (au long cours) la production de Mes Chers Contemporains, la nouvelle chronique d'Usul.

Qui est derrière? Usul, bien connu des fans de jeuxvideo.com via feu la chronique 3615 Usul.

L'objectif: récolter une certaine somme (pas de montant fixe) pour chaque épisode produit via le site Tipeee.

En début d'année, nous évoquions dans la présente rubrique cette nouvelle forme de crowdfunding, comparable à un "pourboire au long cours" permettant aux créateurs web de récupérer, à chaque nouvelle production, un certain montant promis par les internautes. On avait alors cité le cas du site français Tipeee, dont on reparle aujourd'hui grâce à Usul, bien connu des amateurs de jeux vidéo puisqu'il a proposé pendant deux ans chaque semaine sur le site jeuxvideo.com, une chronique acerbe baptisée 3615 Ulul, dont l'ultime épisode était mis en ligne en janvier dernier:

 

De retour sur son propre compte YouTube pour de nouvelles productions, Usul (le "gamer lettré" comme le décrivait récemment l'Express) n'entend pas resté indéfiniment dépendant de la publicité pour vivre et rétribuer ses collaborateurs. D'où le recours à Tipeee, où il écrit : " le modèle de Youtube et des rémunérations indexées sur les encarts publicitaires diffusés poussent les créateurs à multiplier les chaînes, les formats, les vidéos et à produire toujours plus. J'essaie de rester dans une démarche qualitative et pour ce faire (...), je me suis tourné vers ce nouveau mode de financement en espérant que vous me souteniez dans cette démarche".

 

Après une première vidéo publiée en mars (La télévision, pourquoi pas?) où il critiquait déjà ouvertement -mais le cul entre deux chaises- le recours à la publicité, Usul entend désormais financer sa nouvelle chronique, Mes Chers Contemporains, grâce au soutien des internautes.

Ils sont pour l'instant plus de 260 à lui avoir promis quelques 2400 euros à chaque nouvel épisode mis en ligne. Le concept : s'attaquer chaque mois avec mordant à "une personnalité marquante de l'époque" via des images d'archives savamment montées et une voix off.

Le surmédiatisé philosophe Bernard-Henry Levy constitue une première victime de choix:

 

L'ex-étudiant des Beaux-arts est donc en passe de réussir son pari, à savoir récolter plus de fonds via Tipeee qu'il n'en aurait récupéré via la publicité sur YouTube. De quoi lui permettre de rétribuer ses collaborateurs et épargner aux internautes (du moins ceux n'utilisant pas déjà l'extension AdBlock) les interminables spots promotionnels de la plateforme...

 

Toutes les chroniques Paye Ton Projet

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Alexandre Hervaud

Commentaires