Un sud-coréen accro aux jeux vidéo laisse son fils mourir de faim

Zone internet Vendredi 18 avril 2014

Réécoute
Un sud-coréen accro aux jeux vidéo laisse son fils mourir de faim
Toutes les semaines dans Touche pas à mon poke, Alexandre Majirus enquête sur une histoire insolite sortie de l'Internet. À contre-courant des médias "officiels", le WTF dans toute sa splendeur.

 

On dit souvent que les jeux vidéos rendent violent. C'est faux ! Ils rendent seulement inattentif.

    Ce n'est pas Chung, sud-coréen de 22 ans qui dira le contraire. Cette tête en l'air passait son temps à jouer dans des cybercafés et ne rentrait que tous les trois jours pour nourrir son petit garçon âgé de 2 ans. Le 7 mars, Chung a trouvé l'enfant mort dans l'appartement. 

   Dévasté, Chung retourne jouer au cybercafé pour réfléchir. Un mois après, après avoir pesé le pour et le contre, il se décide à mettre le corps dans un sac poubelle pour le jeter dans un jardin voisin. Sage décision...

"Un fils ? Quel fils ? Ah, Chung Junior ! Je lui avais laissé 5000 wons sur la table pour qu'il aille se faire des courses ou se fasse livrer un plat via alloresto. Est-ce qu'un père indigne ferait ça ? Non. Je vous le dis, ce bébé était une feignasse, il ne bougeait jamais son gros c*l de bébé, il fallait tout faire pour lui. En plus il ne comprenait rien, il était débile. Je lui ai montré dix fois comment se faire cuire un steak, il n'a jamais réussi, il se brûlait à chaque fois. Ce bébé est nul !"


 

   Ou plutôt était nul car désormais, ce bébé est mort. Difficile de jeter la pierre à Chung tant Chung junior avait l'air immature pour un enfant de 2 ans. Un problème récurrent qu'on retrouve chez la génération Z, ultra-connectée mais aux capacités de compréhension réduites. Mais il faut bien que jeunesse se passe… 

 

 

@alexmajirus

> Écoutez Touche pas à mon poke en entier.

> N'oubliez pas de liker la page de l'émission sur Facebook et de suivre @tpmpk_lemouv sur Twitter. 

> Abonnez vous au podcast, RSS et iTunes.

 

Commentaires