Un scoot en ville (5/10) : ce qui fait le "pluie" peur

Un scoot en ville Vendredi 07 février 2014

Réécoute
Un scoot en ville (5/10) : ce qui fait le "pluie" peur
Rouler en deux-roues en ville, c'est prendre part à une microsociété qui ne connaît souvent que la règle du plus fort et du moins courtois. Carine Fillot a rejoint il y a plusieurs années la communauté la plus haïssable de l’espace urbain. Elle livre ses « pensées de scooter » dans une série sonore où les sentiments s’entrechoquent : liberté, compétition, humiliation, tendresse, goût du risque, peur ou nostalgie.

Ce qui fait le "pluie" peur

Les jours de pluie, la valse d’organise. Les scooters s’apprêtent avant le bal des vols planés, à revêtir leur tenue vestimentaire : jupes, manchon et pantalons longs. Ils s’arment de méfiance pour prévenir leur imprudence, parce que la pluie, c’est ce qui fait le plus peur.

 

 


mixage & réalisation : Nicolas Depas Graf

> Ecouter la totalité des épisodes

> S'abonner au podcast de la série

Commentaires