Un MOOC pour créer ton asso étudiante

le Reportage de la Rédaction Jeudi 09 octobre 2014

Réécoute
Dernières diffusions
Un MOOC pour créer ton asso étudiante
Paperasse, jargon compliqué et frilosité des administrations, longueur des démarches, etc. Les étudiants qui veulent créer leur association doivent s'accrocher pour éviter le découragement et mener leur projet à bout. C'est pour faciliter leur démarche qu'Animafac et le CNOUS ont co-produit un MOOC intitulé "Créer et développer son association étudiante".

Ce MOOC, ce cours en ligne, gratuit et accessible à tous, sera disponible à partir du 20 octobre. La cible : les étudiants qui ont déjà créé leur association, ou ceux qui ont une idée qui doit être testée, structurée, en somme des étudiants qui ont besoin d'outils pour mener leur projet à terme.

Côté pratique, c'est six semaines de cours pour aborder 6 thématiques (de l'idée au projet, passer à l'action, la comptabilité, gérer des partenariats, mieux communiquer, la professionnalisation) qui brossent tout le champ d'action de l'entrepreneuriat associatif. Chaque semaine, 3 à 5 vidéos ou leçons seront mises en lignes, accompagnées de QCM, d'études de cas et de travaux de groupes à réaliser entre participants.

1 300 étudiants se sont déjà inscrits pour cette toute première session. Ils vont donc bénéficer de la mutualisation des expériences d'une quinzaine d'experts bénévoles : l'idée c'est de rassembler les expériences pour éviter de se disperser à la recherche d'interlocuteurs ou d'information sur comment constituer son dossier, comment faire une demande de subvention ou comment constituer une communauté de bénévoles autour de son projet.

Une démarche collaborative virtuelle et réelle

"L'objectif, c'est de lutter contre le découragement face aux différents obstacles, mais aussi éviter que chacun réinvente la poudre dans son coin. Il faut capitaliser sur les compétences déjà acquises", explique Coline Vanneroy, déléguée générale d'Animafac, réseau d'associations étudiantes qui se décrit comme un booster de projets étudiants.

Ce MOOC, virtuel donc, aura également une déclinaison "dans la vie réelle", avec des rencontres en région, gérées par les CROUS et les équipes locales d'Animafac.

Participer au MOOC ne conduit à aucun diplôme (un certificat sera néanmoins remis aux participants), mais c'est un véritable accélérateur, une promesse de temps gagné dans les démarches. Christian Vanizette, créateur de Make Sense en 2010 et acteur d'une vidéo du MOOC, a ainsi mis un an à récolter les 2 000 euros nécessaires à l'achat du nom de domaine du site internet de son association.

Une initiative qui aura coûté 50 000 euros environ, co financés par le Fonds d'expérimentation de la jeunesse, Animafac et le CNOUS.


Reportage et photo : Marie Rouarch

Crédit photo home : capture d'écran vidéo Animafac

Les choix actu du Mouv', c'est tous les jours dans le Reportage de la Rédaction

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes


Commentaires