Un kissing simulator pour améliorer ses bisous

Billet d'humeur Jeudi 15 mai 2014

Réécoute
Un kissing simulator pour améliorer ses bisous
Le baiser, un art subtil et délicat qui peut dorénavant s'apprendre grâce à Internet...

 

Je le confesse, dans cette chronique, j'ai beaucoup parlé de cul… et assez peu de bisous. Je vais donc réparer tout ça aujourd'hui. Rassurez-vous, il sera quand même question d’annulingus dans un instant. On lâche rien.

Je voulais vous parler de baisers donc, parce que cette semaine, Internet nous a gratifié d'un Kissing simulator, soit un simulateur à bisous, un jeu interactif qui nous propose d'apprendre à embrasser mieux, d’améliorer nos performances.

 

Alors, c'est pas tout à fait nouveau comme concept. Aujourd'hui, il y a des simulateurs pour à peu près tout. D'ailleurs, il y a peu, une application pour smartphone avait été développée et proposait aux hommes et aux femmes de s'entrainer au cunnilingus directement en léchant leur téléphone.

Et c'est le moment ou jamais de rappeler que les téléphones portables sont des nids à microbes et qu'ils recelent 500 fois plus de bactéries qu'une cuvette de toilettes. Je m'adresse donc aux millers personnes qui ont téléchargé et utilisé cette appli: c'est bien, ça part d'un bon sentiment en plus. Sachez tout de même, que techniquement, c’est un peu comme si vous aviez titillé le sillon inter fessier d’un candidat de koh lanta pas douché depuis 40 jours et qui ne dispose, pour sa toilette intime que d'une demi-feuille de bananier.

Heureusement, le kissing simularor dont je vous parle se pratique sur ordinateur et il n'est pas demandé de lécher son écran. Il a été crée par Jimmy Andrews et Loren Schmidt et il s'adresse à toutes les personnes qui embrassent mal ou à celles qui voudraient embrasser mieux et connaitre les codes en vigueur.

Evidemment, il n'est pas question ici du petit bisou pudique et succint que fait François Fillon à sa femme Pénélope, un samedi par mois juste avant le missionnaire et le petit coup de lingette. Il s'agit bien de ce qu'on appelle communément la grosse pelle, la bonne vieille salade de langue.

Et c'est vrai que quand on regarde bien, il y avait une niche sur le sujet. Des personnes, qui c'est vrai, ont une grande marge de progression. Et comme souvent, je rappelle que je ne fais pas référence à une histoire personnelle mais à des trucs qui sont arrivées à une copine...

Dressons donc une brève et petite typologie du mec qui embrasse mal (ça marche aussi avec les filles). 

Typologie de ce qu'on va appeler les mauvais coups de la bouche

  • La voiture-balai.

Soit le le mec qui te fait un détartrage avec avec une langue anormalement large et épaisse, celui qui y met tellement de coeur qu'il arrive a récuperer un morceau de feta de ton panini quatre fromage du midi dans l'une de tes prémolaires

il t'a même tellement ramoné les interstices qu'il serait tout à fait capable de reconstituer une salade du berger avec tout ce que sa langue a collecté.

 

  • Le mec décédé.

Celui qui se contente de déposer sa langue sur la tienne comme une offrande, le mec qui pour le coup y met tellement peu d'entrain que pendant deux secondes, tu crois qu'il a fait une rupture d'anévrisme et tu songes sérieusement a appeler les secours...

bon, en fait, j'ai pas trouvé de troisième catégorie... mais ils se reconnaitront

Ce site va-t'il permettre aux gens que vous venez de citer d'améliorer leurs performances ? En fait le site, c'est donc un jeu sur lequel sont représentés deux bonhommes qui se font face. Vous choisisez d'incarner l'un des bonhommes et vous invitez une personne de votre choix pour jouer l'autre.

Evidemment, comme c'est quand même un gros site de loser, vous pouvez également y jouer seul contre l'ordinateur. Je ne vous  juge pas, mais quand même, pour info, sachez qu'il existe aussi des genre de suicide simulator, des sites qui vous apprennent à quitter ce monde qui visiblement ne veut pas de vous.

Donc, un fois qu'on est prêt à jouer, il suffit de cliquer sur les fleches pour monter descendre ou tourner la langue du personnage. Et quand vous faites n'importe quoi, du genre lécher la cloison nasale de votre partenaire, ben vous avez perdu. Voilà.

Et je me rends compte en en parlant, que donc ce site ne sert à rien.

D'ailleurs, la semaine dernière, je vous avais parlé d'une appli qui ne fonctionnait pas non plus. Je sens que je tiens un filon avec les trucs qui ne marchent pas. La semaine prochaine, je vous parlerai donc d'un truc super qui s'appelle Google plus

 

 


 

Suivez Nadia Daam sur Twitter

Tous les émissions "Le 12:30"

Abonnez-vous au podcast : RSS & iTunes

 

Commentaires