Un compteur Geiger et une caméra 16mm

Plan B (best of) Mardi 27 mars 2012

Réécoute
Un compteur Geiger et une caméra 16mm
Frédéric Bonnaud reçoit Michale Boganim pour son film La terre outragée et Noël Herpe pour Le laboratoire d’Éric Rohmer, un cinéaste à la Télévision scolaire, un coffret DVD du CNDP.

La terre Outragée, un film de Michale Boganim

26 avril 1986, Pripiat, à quelques kilomètres de Tchernobyl.
En cette belle journée de printemps, Anya et Piotr célèbrent leur mariage, le petit Valery et son père Alexeï, ingénieur à la centrale, plantent un pommier, Nikolaï, garde forestier, fait sa tournée habituelle dans la forêt… C’est alors qu’un accident se produit à la centrale. Piotr est réquisitionné pour éteindre l’incendie. Il n’en reviendra jamais.
La radioactivité transforme la nature immédiatement affectée par ce sinistre. Les populations sont évacuées brutalement. Alexeï, condamné au silence par les autorités, préfère disparaître...
Dix ans plus tard.
Pripiat, ville fantôme désertée par ses habitants, est devenue un no man’s land, gigantesque Pompéi moderne érigé en un étrange lieu de tourisme…
Anya est aujourd’hui guide dans la zone, tandis que Valery y cherche les traces de son père et que Nikolaï, lui, persiste à cultiver son jardin empoisonné...
Le temps faisant son œuvre, l’espoir d’une nouvelle vie leur sera-t-il permis ?

Le laboratoire d’Éric Rohmer, un cinéaste à la Télévision scolaire, un coffret du CNDP, présenté par Noël Herpe.

Édité par le SCÉRÉN CNDP-CRDP, ce coffret DVD propose une sélection inédite de treize films pédagogiques réalisés dans les années 1960 et consacrés à la littérature, à l’art, au cinéma ou encore à l’architecture. Un entretien exceptionnel, conçu et conduit par Hélène Waysbord en 2009, quelques temps avant la disparition d’Éric Rohmer, donne la parole au cinéaste : il y est question de son regard sur le monde, de sa manière de filmer, de ses sources d’inspiration. Un documentaire de 52 minutes, réalisé par Jean-Louis Cros, complète l’ensemble et permet de mieux comprendre la richesse et la pertinence de l'oeuvre d'Éric Rohmer.

Commentaires