Un café avec... le dessinateur Lewis Trondheim

Un café avec... Vendredi 17 octobre 2014

Réécoute
Un café avec... le dessinateur Lewis Trondheim
Il a plus de 150 BD à son actif, des Donjons aux Lapinot et il dirige la collection Shampooing chez Delcourt : le pape de la BD, Lewis Trondheim, a accepté de prendre un café-fromage avec nous dans sa ville de Montpellier. Rencontre.

 

Rendez-vous est pris dans une crèmerie du centre de Montpellier, où Lewis Trondheim a ses habitudes (préparez-vous, vous allez savoir dans cette interview quels fromages il affectionne le plus). Les deux jeunes propriétaires ont ouvert un peu plus tôt que prévu, nous ont même préparé une petite table au milieu des fromages et des yaourts faits maison.

 

Le dessinateur (entre autres) de la série Donjon est assez rare en interview, il n'a jamais aimé l'exercice et ne s'en cache pas. Mais cette fois, dans ce cadre surprenant, il a accepté de revenir sur son parcours incroyable, de la création de l'Association aux Petits riens.

 

 

 

Il nous raconte ce qui l'inspire, comment il soigne (ou pas) ses petites névroses, quelle image il s'amuse à donner de lui, pourquoi il préfère grimer ses personnages en animaux plutôt qu'en humains et quel instrument il a eu envie d'apprendre à 40 ans. Entre autres.

Prêts pour un petit Rocamadour ?

 

>> N'oubliez pas de vous abonner au podcast d'un "café avec" sur RSS ou sur iTunes.

Toutes les semaines, vous pourrez déguster 30 minutes de café avec une personnalité du monde de la culture, d'Internet ou du sport.

La semaine dernière, nous étions avec Monsieur Poulpe, le miss météo de Canal. Vous pouvez aussi vous replonger dans les archives des cafés avec, et si vous aimez la BD, venez jouer à StreetFighter avec Bastien Vivès, boire un verre de vin avec Boulet, rire du lycée avec Leslie Plée et plonger dans les décolletés des filles avec Guillaume Bianco.

   > Notez qu'à partir de lundi prochain, nous prendrons un café avec la réalisatrice de Bande de filles, Céline Sciamma , chaque jour à 8h45 dans la matinale du Mouv.

 

Commentaires