Un café avec... le dessinateur Bastien Vivès

Un café avec... Samedi 16 novembre 2013

Réécoute
Un café avec... le dessinateur Bastien Vivès
A l'occas' de la sortie du troisième tome du manga Last Man, qu'il co-écrit et co-dessine avec Balak et Michaël Sanlaville, Bastien Vivès nous accueille chez lui pour discuter, bien sûr, mais aussi pour... jouer à StreetFighter. Devinez qui de lui ou moi gagne la partie ?

 

Au troisième étage d'un bel immeuble parisien, Bastien Vivès nous a ouvert les portes de son appart. Pour parler BD, mamans, films, Gérard Vivès (son oncle), pour détailler et comprendre - un peu - les émotions ressenties par ses personnages, pour qu'il nous raconte comment il travaille et comment ses personnages finissent par vivre en lui.

Et puis, au bout d'une demi-heure, on s'assoit face à une borne arcade vintage pour jouer au célèbre jeu StreetFighter, jeu dans lequel Bastien excelle. Pourquoi ce jeu ? Parce que dans sa dernière BD, le manga Last Man, il est grandement question d'arts martiaux. Et comme on ne se voyait pas se lancer dans un combat de judo, on a opté pour le jeu vidéo.

 

Et tout à coup, derrière nous, j'aperçois une pièce incroyable (cf la photo ci-dessus). Au mur, de très vieux jouets encore emballés, aussi bien rangés que dans un magasin. Ou alors un musée, avec des centaines de figurines. La pièce fait une bonne quinzaine de mètres carrés, avec au centre un canapé dans lequel on a envie de se lover. Devant mon étonnement, Bastien Vivès s'amuse :

J'ai toujours aimé le jouet, si un jour j'arrêtais la BD, je crois que je me lancerais dans le jouet


 

Maintenant que vous avez toutes les clés en main, installez-vous confortablement, et laissez-vous porter dans l'univers déjanté de ce dessinateur surdoué.

 

Vous avez envie de la déguster à un autre moment, ce café ? 2013 est passé par là, et podcaster cette interview sur RSS ou sur Itunes est chaudement recommandé. D'abord parce que ça me fera très plaisir, et ensuite parce que vous pourrez retrouver tous les cafés des semaines précédentes, et certains sont particulièrement jolis, de celui avec Camille Cottin, la drôle de connasse de Canal à celui avec Guillaume Canet en passant par ceux avec le dessinateur Boulet, la jeune actrice Adèle Exarchopoulos, révélation de La vie d'Adèle ou encore celui avec le jeune web-humoriste La ferme Jérôme. Et vous pourrez vous délecter du café avec Nans et Mouts, de l'émission Nus et culottés sur France 5, avec qui on a essayé de rendre le rire communicatif dans le métro parisien (et c'était très drôle).

Faites-nous aussi coucou par ici et par là !

Bon week-end et que la force de Ken soit en vous !

Commentaires