Un café avec... Kheiron

Un café avec... Mercredi 01 janvier 2014

Réécoute
Un café avec... Kheiron
Rares sont ceux qui ont sa magie du stand-up : dans sa salle, les spectateurs participent et rient sur des thèmes pas forcement légers à gorge déployée. Un spectacle, un album de rap, du ciné, une nouvelle salle à partir du 9 janvier : Kheiron a 1000 vies. Trop ou pas encore assez ?

 

Il était le dragueur-qui-ne-pense-qu'au-sexe de la mini-série Bref, l'an passé. Depuis un an et demi, il s'est mis au défi de faire rire "toutes les cinq secondes" les spectateurs qui viennent applaudir son one-man show, très centré sur l'impro et le stand-up. "Libre éducation", c'est le nom du spectacle, se veut corrosif, essaie de parler de sujets graves sur le ton de l'humour (les spectateurs passent leur temps à faire un "ohhhh" choqué, tout en se marrant en même temps) et laisse une place impressionnante aux réactions des gens dans la salle. Le 9 janvier, Kheiron change de maison, et va poursuivre ses aventures dans la salle de l'Alhambra, à Paris.

Kheiron nous a reçus dans un immense appart' du 16e arrondissement de Paris, pas le sien mais celui où il travaille sur un de ces 1000 projets. Entre deux, il nous a accordé un peu de son temps de cerveau disponible. Avant de repartir foncer.

 

> Petit florilège d'impros

 

>> Vous rêvez de prendre ce café avec Kheiron mais vous avez la gueule de bois, merci le réveillon ? Eh bien abonnez-vous au podcast d'un "café avec" sur RSS ou sur Itunes. En plus, vous retrouverez tous les autres cafés, et il y en a des délicieux, de celui avec Camille Cottin, la drôle de connasse de Canal à celui avec Guillaume Canet en passant par Rémi Gaillard et Baptiste Lecaplain.

Demain, nous serons avec la dessinatrice Leslie Plée !

Commentaires