Ukrainiens de Paris, révoltés aussi

Pendant ce temps, à Vera Cruz (old) Mercredi 29 janvier 2014

Réécoute
Ukrainiens de Paris, révoltés aussi
Leurs familles, leurs amis bravent chaque jour le froid et les matraques de forces de l'ordre, mobilisés depuis deux mois sur la place Maïdan. A plus de 2000 km de Kiev, la communauté ukrainienne de France suit les événement au jour le jour. Et l'inquiétude prend le pas sur l'optimisme.

Nous les avions rencontrés début décembre, quelque part dans le 18 ème arrondissement de Paris : Nathalie, présidente du Comité de la communauté ukrainienne de France, Iirina, prof à l'Institut des Langues Orientales et Nadia, étudiante. A l'époque, ils rêvaient d'une révolution pacifique. Ils rêvaient d'Europe.

  Retrouvez ici le reportage de Benjamin Illy avec les ukrainiens de Paris.  



Aujourd'hui, le climat a changé. Si le pouvoir ukrainien veut montrer des signes d’apaisement ces derniers jours, les rassemblements pacifiques du début ont laissé place à un face-à-face tendu entre la police et les manifestants. Sur la place Maïdan transformée en camp retranché, cinq manifestants sont morts selon le bilan officiel. Une première dans l'histoire de ce pays

Barricade rue Hrushevskogo, 26 janvier / cc Flikr par snamess
   
Depuis novembre, les slogans aussi ont changé. Le rêve d'Europe est passé au second plan. Aujourd'hui, la priorité, c'est de renverser le système, de se débarrasser de la corruption et de celui qui l'incarne aux yeux des protestataires : le président Viktor Ianoukovitch.
   
Occasion rare, nous avons pu rencontrer l'une des figures de la protestation ukrainienne. Oleh Zakapko, 37 ans, est l'un des leaders du Maïdan de Kharkiv, une grande ville russophone de l'est de l'Ukraine, ou les manifestants subissent des pressions très fortes. Oleh a du se réfugier quelques jours à Paris. Il se dit surveillé, sur écoute.
    
Oleh © Benjamin Illy, le Mouv'

Reportage signé Benjamin Illy.



Illustration de couverture : cc Flikr par snamess

Parce qu'il y a toujours un Vera Cruz à l'autre bout du monde, retrouvez l'ensemble de nos reportages en cliquant par  !

Et abonnez-vous au podcast, RRS et iTunes.

Commentaires