Tu seras un citoyen mon fils

Clash Info (2015-2016) Mercredi 18 novembre 2015

Réécoute
Tu seras un citoyen mon fils
Tu seras un citoyen, mon fils, le poème de Stanislas Gusman.

 

Si tu peux voir ces vies, qui dans un souffle expire

Sans injurier Allah te mettre à revivre,

Ou perdre tes frères et sœurs au nom de l’islam.

Sans raccourcis, sans faire d’amalgames.

 

Si tu peux être croyant et capable d’amour,

Et, te sentant haï, ne pas haïr en retour

Si tu penses que la France est belle en couleur.

Bleu blanc rouge et black blanc beur.

 

Si tu ne supportes plus d’entendre le coran

Travestie par des gueux qui te jugent mécréants

Et d’entendre la haine vomie de leurs bouches folles

Toi qui danse aux terrasses dans les vapeurs d’alcool. 

 

Si tu peux rester digne face aux tirs, face aux balles

Si tu peux rester uni face à ces trous de balle,

Et si tu peux aimer ton prochain en frère,

Qu’il mange hallal, ralouf ou kasher

 

Si tu peux faire de ton ennemi la rage,

Si tu sais être bon, si tu sais être sage,

Si pour toi, Dieu et Alla condamnent sans relâche

Ces fous d’inconscient, ces lâches à kalache.

 

Si tu crois à la victoire après la Défaite

Si tu peux conserver ton courage et ta tête 

Pour combattre ces fanatiques d’un même front,

Cette guerre, les terroristes la perdront,

 

Ainsi la barbarie, l’ignorance, la folie

Seront à tous jamais tes esclaves soumis,

Et que grâce à toi, à jamais l’espoir ne finisse.

Tu seras un citoyen, mon fils

 



Photo Couveture : MaxPPP

Commentaires