Toute la poésie, c'est ici!

Plan B (best of) Jeudi 06 décembre 2012

Réécoute
Plan B... pour Bonnaud
Frédéric Bonnaud reçoit Daniel Bougnoux pour Louis Aragon. Œuvres romanesques complètes, tome V et La confusion des genres (Gallimard).

Louis Aragon. Œuvres romanesques complètes, tome V, publié chez Gallimard dans La Pléiade.

Pour beaucoup, le roman est un miroir servant à comprendre le monde. Chez Aragon, c'est le miroir qui devient roman : «Tout ce que je vois, ma vie, la réalité même, perdant tout sens moral, tout prend valeur d'être le reflet des fictions.» Dans La Mise à mort, deux rivaux semblent aux prises, si ce n'est que l'un n'est sans doute qu'une image de l'autre. Dans Blanche ou l'Oubli, le narrateur invente une jeune femme, Marie-Noire, chargée d'arracher à l'oubli la femme qui l'a quitté, Blanche ; chaque personnage, imaginaire ou imaginant, se prétend bientôt le créateur de l'autre. Dans Théâtre/Roman se succèdent deux narrateurs, l'Homme de théâtre et l'Écrivain ; mais «est-ce un acteur qui rêve au jeune homme qu'il fut», ou l'inverse? «À votre choix», dit Aragon. On comprend que Philippe Forest rappelle dans sa notice la parabole de Tchouang tseu : le sage endormi rêve qu'il est un papillon, et se demande une fois éveillé s'il n'est pas plutôt un papillon rêvant qu'il est un sage. D'une stupéfiante liberté formelle, les trois derniers romans d'Aragon, ici accompagnés des nouvelles les plus tardives du Mentir-vrai, sont des songes partagés. Inutile d'y chercher des vérités ultimes («la vérité, cette mort de moi-même»). «Valse des adieux», façon de boucler la boucle en renouant avec l'ambition expérimentale des premiers écrits, ces textes des années 1960 et 1970 tournent inlassablement, et sans illusion, autour de l'insoluble énigme qui fut au cœur de l'existence d'Aragon : celle de l'identité.

La confusion des genres, un livre de Daniel Bougnoux publié aux éditions Gallimard.

« J’aurai passé une bonne part de ma vie plongé dans votre oeuvre avec une opiniâtreté dont mes
amis s’étonnent, n’aurais-je pu avec le temps changer de sujet ou d’auteur ? Je connais par coeur
beaucoup de vos vers, de vos phrases, il n’y a pas de mois dans votre biographie où je ne vous suive
à la trace – vous en avez tant laissées sur votre passage ! Vous remuez les passions les plus
contradictoires, les uns vous saluent toujours avec enthousiasme, d’autres par des huées. Je sais
toutes les objections que votre nom soulève, j’ai relaté et annoté les charges qui pèsent sur vous, sans partager la sévérité de vos juges dans ces procès qu’on vous intente… Je me dis qu’attirer tant
d’amour et de haine à la fois semble plutôt bon signe, et que vous êtes vivant dans cette pièce où je
vous lis, où je vous écris ».

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plan B... Pour Bonnaud est une émission préparée par Amel Khaldi et Nicolas guyonnet et réalisée par Christian Rose avec le concours des techniciens du Mouv' et de Radio France.

Le générique de l'émission est Yegelle Tezeta par Mulatu Astatake. La plupart de ses compositions sont disponibles dans la collection Les Ethiopiques, qui publie les standards de la musique Ethio-jazz.

Commentaires