Tournées mondiales et fête de fin de mousson

Allô la Planète Mercredi 18 septembre 2013

Réécoute
Tournées mondiales et fête de fin de mousson
En direct des préparatifs de la fête qui célèbre la fin de la mousson à Katmandou et le grand retour des Inspector Cluzo après une tournée internationale haute en couleurs !

 

L'émission d'hier Vis ma vie d'esclave sur le + gros paquebot du monde, avec le témoignage de Florian Mosca, a suscité de votre part de nombreuses réactions. Si vous souhaitez intervenir sur le sujet, comme l'ont fait Gilles, Fiona ou quelques autres, vous pouvez nous contacter via la page facebook ou par mail : allolaplanete@radiofrance.com

Fiona a travaillé en Haiti et a pu pénétrer dans ce complexe fermé et réservé aux toursites du Oceans of the seas, vous l'entendrez aujourd'hui raconter en direct depuis le Burundi - où elle est désormais en mission- ce qu'elle y a vu et les questions que ce tourisme de masse soulèvent. 

Morceaux choisis :

Fiona Joly :  J'ai "rencontré" l'Oasis of the Seas à Labadee quand j'habitais à Cap-Haïtien et je peux vous dire que le décalage est juste hallucinant. Complexe touristique barricadé, le bateau débarque à 9h00 deux fois par semaine ses 6000 touristes qui passent la journée entière à profiter de tous types d'activités nautiques et aquatiques. Il repart à 17h. Il y a encore quelques années, on ne disait pas aux touristes qu'ils étaient en Haïti, seulement dans une "île des Caraïbes". Désormais, ils en jouent bien en contraire, "Haïti, la perle des Antilles". Evidemment, mais une vision tellement superficielle de ce fascinant pays. Et ils ne comptent pas s'arrêter là. En prévision : la construction d'un port et d'une route qui emmènerait des bus de touristes visiter la Citadelle du Roi Christophe à quelques kilomètres de là, l'horreur... Après, il y aurait beaucoup à débattre concernant la place de ce tourisme de masse dans le pays car à Labadee notamment, beaucoup d'Haïtiens travaillent pour la Royal Carribean. Les marchands d'art peuvent vendre une fortune leurs petites choses que les Américains pétés de tunes ne pensent pas une seule seconde à négocier. Leurs discours ne sont d'ailleurs pas si négatifs que ça. En revanche, ayant rencontré pas mal de "divers" (littéralement profs de plongée, sortes de gentils organisateurs comme on en trouve au Club Med) qui habitaient sur le complexe et je dois dire, s'éclataient bien dans leur boulot, je ne m'attendais pas un tel traitement de la part de la Royal envers ses employés.

 

Clem Qsgasfv : Choquant, mais peut-on attendre mieux d'un système touristique dédié en tout point au fric..

Sabah Gilles : Bravo d'en parler parce que c'est une vrai réalité...J'ai travaillé dans un hôtel à Miami il y a quelques années et j'ai rencontré un certains nombres de personnes qui ontété "esclave" en restauration sur ce genre de bâteaux entre Miami et les Caraibes. 8 dans des cabines miniatures sans aucun hublot, fight entre les chefs de rang car pas assez de couverts et donc ils se les volaient entre eux, 18-20h de boulot par jour, cocaine pour tenir....bref tout ce que Florian a raconté est bien vrai et c'est bien honteux

Nico Hjdshbvjgs : ça serait marrant si les 2000 employés se mettaient à faire grève d'un coup

Fabien Moujik : Sauf que pour 1900 de ces employés, il n'y a rien d'anormal à se faire exploiter: c'est pire chez eux. Alors pour nourrir la famille ils y vont. Comme des millions d'entre eux qui vont au moyen-orient... Quand à la conscience des "exploiteurs" indirects que sont les touristes, je préfère mieux ne rien en dire : nous en sommes tous un jour ou l'autre, consciemment ou pas.

 

 


 

Nos potos les Inspector Cluzo ont filmé toute leur tournée du monde mondial. Résultat des courses, un 4ème album "Gasconha Rocks" + un DVD documentaire "A Fight for Independance" !

Plongez dans l'univers du duo Gascon de Mont de Marsan, qui depuis 5 ans defraie les regles de l'industrie musicale, en"rockant", dans plus de 38 pays les scenes des plus prestigieux festivals mondiaux... en totale autogestion artisanale (D.I.Y*).
Au dela de la musique, ce documentaire pose la question de la reelle place de l'artisanat et des racines dans le monde mondialise d'aujourd'hui.

 

Et aussi ...

Le voyage de Miles, un tour du monde en famille et en musique

Into the wild avec LouPhi:  Tititkayak, une première mondiale en kayak sur le Lac Tititcaca

 


 

Le tube du bout du monde : en Equateur on écoute les Swing Original Monks avec "Grita Pegronero" :

 

> Pour nous raconter ce qui fait la Une de vos journaux et dans votre vie un petit mail suffit ! allolaplanete@radiofrance.com

> Allo la planete sur Facebook et sur Twitter

> Les podcasts de l'émission

 

 > Retrouvez toutes les diffusions de l'émission

 


Commentaires