Top 5 des pétitions en ligne

Les engagés (2015-2016) Vendredi 23 octobre 2015

Réécoute
Top 5 des pétitions en ligne
Comme chaque vendredi, retrouvez notre Top 5 des pétitions en ligne, celles qui font l'actu ! Aujourd'hui, rencontre avec Noémie Tolédano, pour la pétition "Soutenons le meilleur apprenti de France sans papiers", qui a été une réussite !

1) Soutenons le meilleur apprenti de France sans papiers

Rencontre avec Noémie Tolédano, membre du CA d'Active génération à l'origine de la pétition, qui a été une réussite ! 

2) Financez 12 ans d'éducation pour les filles à travers le monde

Muzoon, âgée de seize ans va de tente en tente dans son camp de réfugiés en Jordanie pour encourager les filles à rester à l'école. Amina du Nord du Nigeria, où Boko Haram menace les filles qui veulent simplement apprendre, soutient des filles plus jeunes qui continuent à vouloir aller à l'école.

3) Mobilisons-nous pour le retour des lycéennes nigeriannes!

Depuis le 14 avril 2014, les parents et les proches des jeunes filles enlevées au Nigeria par la secte islamiste Boko Haram attendent toujours leur retour. L'Afrique ne doit pas être le refuge des terroristes. Nous interpellons la CEDEAO, l'Union africaine et la communauté internationale pour mener des actions afin de les ramener dans les plus brefs délais.


 

4) Quoi ma gueule ? En finir avec les contrôles au faciès

Les contrôles au faciès créent des tensions entre citoyens et forces de l’ordre. Les études démontrent que, dans la majorité des cas, aucune infraction n’a été commise par les personnes contrôlées. Par conséquent, ces contrôles créent  une méfiance entre une partie de la population et la police, ce qui nuit à l’efficacité de son travail.

5) La Scam appelle à signer la pétition de soutien aux auteurs illustrateurs jeunesse dont les revendications, incarnées par La Charte, sont également portées par le Conseil Permanent des Écrivains.

En France, les auteurs et les illustrateurs jeunesse sont en danger. Si quelques éditeurs acceptent de payer décemment leurs auteurs jeunesse, dans la majorité des cas, les maisons d'édition proposent des à-valoir dérisoires et des pourcentages ridicules, bien en-deçà de ceux de la littérature générale.

 


 

Crédit photo: Pixabay

 

Commentaires