Titanfall

Jeux Vidéo Lundi 24 février 2014

Réécoute
Titanfall
C’est l’un des jeux de 2014 attendu comme le messie, Titanfall, une exclu de la Xbox One, un jeu qui agite les cœurs de gamers depuis des mois et des mois. Il y a quelques jours, on a enfin pu y jouer dans sa toute dernière version. Résultat : des nuits trop courtes ! Titanfall, c’est beau, c’est fluide, c’est nerveux, excitant, énergique, électrique.

 

Titanfall, un jeu qui ne propose même pas de mode histoire, un bref récit laconiquement rédigé en bas de l’écran lorsque vous vous apprêtez à rentrer dans une partie multijoueur, rien de plus. Mais pas besoin finalement, on est pas venu chercher de la culture ici, mais clairement une bonne empoignade fraternelle à coup de fusils d’assauts, de grenades, de RPG et de titans.

Les titans, c’est le cœur de ces affrontements futuristes, un univers SF, avec des faux airs de Mad Max,  nos combattants ont la possibilité d’obtenir un Titan venu du ciel, d’où le nom, Titanfall. Des sortes de géants d’acier grands comme Goldorak, des méga exosquelettes dans lesquels on embarque, pour commencer à défourailler sévère.

Mais attention, d’autres titans tombent aussi du ciel et viennent nous affronter, ainsi que des soldats à pied avec des lance-missiles ou des mitrailleuses lourdes anti-titans.

 

Le gros trip aussi sur Titanfall, c’est les déplacements de nos hommes (ou femmes). Nos soldats sont d’une agilité sans pareille, ils peuvent courir sur les murs, sauter très loin, grimper au sommet des bâtiments, ce qui offre énormément de chemins possibles, et autant de façons de combattre, très vives, très nerveuses.

Tout le monde va hyper vite et rebondit dans tous les sens, c’est super excitant. Il faudra donc vraiment prendre le rythme et ne pas se perdre dans l’ordre des boutons, mais rassurez-vous, c’est à la portée de n’importe quel noob

D'autant que le jeu commence par un giga didacticiel incontournable qui vous expliquera tout ça !

 


 

Come to my tweeter  ! Come on ! Viendez !

> Abonnez vous aux podcasts, RSS et iTunes

> Toutes les chroniques jeux vidéo

Commentaires