The Social Network: Zuckerberg l'a toujours mauvaise

L'actualité numérique Vendredi 07 novembre 2014

Réécoute
The Social Network: Zuckerberg l'a toujours mauvaise
Le patron de Facebook s'est prêté hier à l'exercice de la séance de questions / réponses avec les internautes, et certains sujets qui fâchent ont été abordés.

 

"Pourquoi nous forcez-vous à installer Messenger ?". La première question posée à Mark Zuckerberg hier soir donne le ton, le patron de Facebook veut la jouer ouverture maximum pour cette première session de questions / réponses avec les internautes, filmée et retransmise sur son réseau.

Outre la question de Messenger, donc, et celle, tout aussi polémique, du reach Facebook, quelqu'un a osé poser THE question qui fâche: est-ce que David Fincher et Aaron Sorkin ont visé juste en décrivant Zucky comme un type un poil épouvantable dans The Social Network  ?

Bon, elle n'a pas été posée comme ça, mais c'était l'idée.

 

 

Sans surprise, la réponse est "non". On a bien senti que Mark était encore un peu froissé du portrait que le réalisateur de Fight Club a tiré de lui. Voilà ce qu'il en dit :

Raconter ce qu'est la programmation et la création d'une entreprise, ça n'était pas assez glamour pour faire un film. S'ils avaient voulu faire quelque chose de réaliste, ça aurait juste été moi assis devant un ordinateur en train de faire du code pendant deux heures. Ca n'aurait pas été un très bon film. Autant, d'un côté ils ont vraiment joué la carte du réalisme, dans les décors par exemple, comme lorsqu'ils ont recréé nos locaux, mais pour tout ce qui concerne ma vie ou les raisons pour lesquelles nous avons créé Facebook, ils se sont contentés d'inventer tout un tas de trucs que je trouve assez blessants.



 

Ceci étant dit, Zucky a tenu bon de préciser qu'il avait emmené toute son équipe au cinoche voir le film. Beau joueur. Bon, pas un mot sur les petits problèmes avec les jumeaux Winkelvoss ou Eduardo Saverin. La prochaine fois, peut être ?

Retrouvez toutes les chroniques "L'actualité numérique"

> Abonnez-vous aux podcasts : RSS et iTunes

Commentaires