Tempêtes sous costumes sobres

L'édito Vendredi 20 septembre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Tempêtes sous costumes sobres
On parlait de sexe et de rock'n roll ce matin, l'occasion rêvée de voir rapidement comment ces deux thèmes se marient avec un autre: la politique.

 

Rock et politique, c'est un classique, qui n'a plus grand chose d'attrayant. Fini les grandes controverses, les protest songs de folie, les gros plantages de certains personnages de haut-rang (au hasard, Reagan tentant de récupérer le succès du Born in the USA de Springsteen alors qu'il n'en a visiblement pas lu le texte), place désormais aux ralliements convenus, sans trop d'enjeux. Par contre, en ce qui concerne le sexe et la politique, c'est déjà un peu mieux.

Epic fail pour Ronald. Ça arrive même aux meilleurs.

 

Et pour cause, c'est inépuisable. Regardez, en une semaine: DSK fait son retour via un gros fake pas du tout décelé par la presse française, qui s'est empressé de relayer au premier degré un article parodique; Frigide, la spécialiste de l'instauration des bonnes moeurs dans nos chambres à coucher, est venue faire la manche dans les médias, et Vladimir Poutine, hier, a de nouveau fait état de sa largesse d'esprit et de son humour, en lançant une tirade sur Berlusconi et l'homosexualité devant un parterre d'huiles (dont notre François Fillon national) pas si gênées que ça... Inépuisable, qu'on vous dit.

Thomas Rozec

> Tous les éditos de Thomas Rozec

> Abonnez vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires