Techno embarquée : le début de l'ère cyborg

L'actualité numérique Mercredi 04 septembre 2013

Réécoute
Techno embarquée : le début de l'ère cyborg
2014 s'annonce placée sous le signe des objets connectés et embarqués. Montres ou lunettes intelligentes, Apple, Google, Samsung et tous les autres préparent des joujoux inédits pour entrer sur ce marché qui s'annonce juteux. Et si commençait le premier jour de l'ère cyborg ?

 

Montre ta montre

On ne joue pas les Cassandre par hasard. Aujourd'hui, s'est ouvert l'IFA, salon de l'électronique qui se tient chaque année à Berlin. A en croire les rumeurs, cette nouvelle édition de l'une des grand-messes des gros constructeurs du secteur (Apple exclu, la marque snobant ce genre de réunions concurrentielles) sera l'occasion de découvrir une montre connectée, le joujou phare de l'année 2014.

 

C'est Samsung qui devrait s'y coller, avec sa Samsung Galaxy Gear, a priori capable d’aller sur le web, de relever les mails, et même de passer des appels. Le tout en se synchronisant avec le téléphone de l'heureux propriétaire de la montre.

Si des montres de ce type existent déjà sur le marché (par exemple du côté de Sony), cette sortie ne fait pas moins l'événement. D'abord parce que les produits aujourd'hui disponibles ne rencontrent pas leur public, ensuite parce que ce nouveau bidule connecté qui vient s'ajouter à la grande famille des téléphones, tablettes et tutti quanti, sort des usines de l'un des gros bonnets du secteur.

Samsung donc, mais aussi Apple ou Google, marques qui elles aussi se montrent très intéressées par la perspective de ce nouveau marché de l'objet connecté et embarqué, qui s'annonce déjà très lucratif. Citigroup prévoit 60 milliards de dollars de vente rien que pour cette année. C’est dire si le gâteau est juteux.

Apple et Google préparent l'ère des cyborgs

Du coup, si l'annonce de la montre Samsung se confirme bien, la marque coréenne fera ainsi un joli pied de nez à la concurrence. A commencer par Apple, dont la mystérieuses iWatch (a priori pour "iMontre") suscite les plus folles conjectures depuis quelques mois. Les observateurs prévoient d'ores et déjà sa sortie en 2014 et certains estiment qu'une partie du voile devrait être levé dès le 10 septembre prochain, à l'occasion de sa fameuse keynote.

En attendant, Google, lui, fait son petit bonhomme de chemin. Si la firme californienne semble également avoir misé sur l'option montre, elle lui préfère néanmoins la version lunettes. Les fameuses Google Glass font elles aussi gloser le monde entier, dont une partie redoute d'avoir l'air particulièrement stupide en les portant. Bien conscient de ce léger souci esthétique, Google a d'ores et déjà déployé l'artillerie lourde pour faire entrer ses binocles du futur dans les canons de la mode : la boîte s'est offert douze pages dans le magazine Vogue du mois de septembre, où des mannequins s'affichent avec les si chic et geek Google Glass

Toute cette agitation laisse du coup un peu perplexe : difficile de dire avec certitude que ces objets seront adoptés et donc, portés en masse. Mais à n'en pas douter, ils suscitent l'intérêt et les marques semblent décidées à conquérir ces nouveaux espaces technologiques.

Peut-être alors vit-on en ce moment même, une étape décisive. Un palier évolutif. Une marche vers une nouvelle ère : celle des cyborgs.

Où après avoir péniblement installé la technologie chez nous, après l’avoir ensuite lourdement trimballée, puis l’avoir glissée dans nos sac et nos poches, et après surtout se l’être collée sur la peau, on finira enfin, peut-être, par se la greffer au corps.

 

SONS

- The man machine, Kraftwerk. Quelle meilleure bande son pour un saut dans le futur ?

Suivez Andréa Fradin sur Twitter

Toutes les chroniques "Suivez le Geek"

> Abonnez vous aux podcasts

Crédit Photo CC FlickR, Vern Hart

Commentaires