TA Mère !

Les engagés (2015-2016) Mercredi 30 septembre 2015

Réécoute
TA Mère !
Rencontre avec Touria Benzari, réalisatrice de "Ta Mère!", une comedie sociale sur l'amour, le mariage et la famille ! Il s'agit d'une histoire d’amour hors du commun, arrivée à l’une de ses proches !

 

TA MÉRE!

Le Pitch

Ta mére! est une comédie sociale sur l’amour, le mariage et la famille: Sofia, jeune française d’origine marocaine, vit à Dijon avec sa famille. A l’âge de 17 ans, en vacances à Marrakech, elle s’entiche de Salim, un jeune marocain de son âge. Leurs mères respectives, trop heureuses de cet idylle, les marient au plus vite. Salim et Sofia n’arrivent pas à "consommer" ce mariage que leurs mères, pour des raisons peu avouables, veulent sauvegarder à tout prix! Les ennuis commencent, comme les allers retours Dijon/Marrakech.

 Il ne se passe pas un jour sans qu’on nous parle de révolutions arabes, d’immigration, d’intégration, et autres théories sur les « gens d’origine musulmane ». Mais qui connaît vraiment ce que vivent dans l’intimité la majorité des hommes et les femmes issus de l’immigration ? 


 

Petite histoire de la réalisatrice:Touria Benzari

Touria Benzari n’avait pas prévu, dans sa vie, de devenir réalisatrice. Au départ, elle travaille pour la mairie de sa ville : Dijon. Il se trouve que la ville accueille tous les ans des rencontres sur le cinéma. Par son travail, elle rencontre des réalisateurs, des producteurs, des acteurs et actrices. Elle sympathise avec Christian Zerbib, réalisateur et producteur, qui lui propose de faire la régie d’un de ses films pendant ses vacances. Mais Touria n’arrive pas à se cantonner à son rôle de régie et ne peut s’empêcher de tourner autour de la caméra, de donner son avis sur la mise en scène ou de squatter la salle de montage ! Elle a trouvé sa passion, le cinéma.

Et son premier sujet : Une histoire d’amour et de mariage hors du commun, arrivée à l’une de ses proches ! Elle écrit le scénario de son premier court métrage que Christian Zerbib décide de produire. France 2 est séduit par l’histoire. La Région Bourgogne aide le projet. Et de fait, ce premier court est une réussite. Mais Touria, exprès, avait terminé ce premier film sur une fin qui permettait d’envisager une suite… 
Et il y eu 2 de suites. En tout, 3 courts métrages qui se suivent, racontant avec beaucoup d’humour, les tribulations d’un couple déchiré entre le Maroc et la France et deux conceptions très différentes du mariage, de l’amour et de la famille.

Pour soutenir le Film

 


Crédit Photo:

 

Commentaires