SXSW Day 5

Le 12:30 Jeudi 13 mars 2014

Réécoute
Dernières diffusions
SXSW Day 5
Dernière étape de notre session américaine au festival South by Southwest 2014, édition malheureusement endeuillée par un tragique fait-divers dans la nuit de mercredi à jeudi...

 

"C'est la première fois que ça arrive depuis sept ans que je suis là", expliquait le chef de la police d'Austin, Art Acevedo, aux journalistes présents autour de la scène du drame qui a endeuillé cette édition 2014 de South by Soutwhest dans la nuit de mercredi à jeudi. Arrêté à un contrôle routier, un automobiliste a subitement pris la fuite, forçant les barrières bloquant l'accès de certaines rues aux voitures, et fauchant sur son passage une vingtaine de festivaliers, avant de s'encastrer dans un véhicule et d'être arrêté.

 

Les reporters américains affluent sur le lieu du drame. © Corinne Pelissier

 

Selon les derniers bilans officiels de la police d'Austin, le bilan est lourd: 23 blessés, dont 5 dans un état très critique, et surtout deux morts, une jeune femme circulant à scooter, et un cycliste. Le suspect, toujours aux mans de la police, risque la peine de mort, toujours en vigueur au Texas. Coup dur pour SXSW et les milliers de personnes présentes sur ces dix jours de fête extrêmement bon enfant, qui, malgré la tristesse, vont tenter de continuer...

 

La foule coincée aux portes du Austin Music Hall.

 

Beaucoup plus léger, l'un des autres sujets de conversation ici à Austin, c'est le fail de Samsung, mercredi soir. On vous l'avait expliqué: l'entreprise s'est payé les services de Jay Z et Kanye West pour un show très classe au Austin Music Hall, pour lequel les places était limitées et tirées au sort.

 

 

Seulement voilà, trop de bracelets ont été distribués, et après trois heures de file d'attente, des centaines de personnes se sont vues interdire l'entrée de la salle, où le concert débutait sans eux. Ca n'a pas manqué, coincé dehors, dans le froid, la foule s'est mise à scander "Samsung sucks" très, très fort. Ouch. Un bad buzz vite éteint, ceci dit, par la performance de haute volée des deux rappeurs, apparemment au top de leur forme. On est contents pour eux.

 

 

On passe du coq à l'âne, mais c'est aussi ça SXSW: d'une salle à l'autre, d'un lieu à l'autre, on zappe d'un concert ultra hype à une expo d'affiches en passant par une démo hi-tech ou une conférence. Et si toutes ces facettes de SXSW sont aussi différentes que complémentaires, elles ont un trait commun récurrent: le crowdfunding, omniprésent quelque soit le projet et son ampleur, comme l'a prouvé Neil Young cette semaine.

 

Adam Carolla et Bill Zanker (fundanything.com) à SXSW. © Thomas Rozec

 

C'était le thème choisi pour une conférence assez passionnante, donnée par Adam Carolla, star de la radio et de l'entertainment américain, en plein montage de son film Road Hard, venu expliquer "comment le croowdfunding a tué Hollywood". Un titre provoc, bien sûr, puisqu'on est loin du compte, mais symbolique: la souplesse et la rapidité du financement participatif ont, de fait, flanqué un vrai coup de vieux au système tradtionnel du cinéma. Et ça n'est pas forcément un mal...

 

 

Tout ça ne nous fait pas oublier nos petits frenchies, toujours en vadrouille à SXSW pour défendre l'excellence de l'innovation française au sein du French Tech Club. Premier à venir prendre place devant les micros du Mouv' aujourd'hui: Bastien Sannac, fondateur de Meludia, un outil d'aprentissage de la musique très novateur. Les démos, à SXSW, notamment auprès des très nombreux musiciens présents sur le festival, ont été paraît-il très concluantes. Congrats guys !

 

Bastien Sannac de Meludia.

 

Second invité du jour: Anthony Gongora, de Sounderbox. Un combiné hardware-software formant ce que l'on pourrait appeler un "jukebox social". En résumé, un lieu public s'équipe de la Sounderbox, et ses visiteurs peuvent s'y connecter pour influer sur la playlist du lieu, voter pour leurs titres préférés, en proposer d'autres, etc. Certes, il y a toujours le risque de voir la soirée trollée par du Michel Sardou, mais il faut savoir vivre dangereusement.

 

Anthony Gongora, de Sounderbox @ Le Mouv' version SXSW. © Corinne Pelissier

 

Enfin, nous n'oublions surtout pas la musique, celle que l'on peut entendre sur scène à Austin, et que l'on sélectionne pour vous dans le 12:30. Au programme, aujourd'hui, deux des noms attendus pour ce soir à Austin: Mark Kozelek alias Sun Kil Moon avec Jim Wise, extrait de Benji, son surprenant dernier album, et Perfect Pussy avec Interference Fits, tiré de leur album à paraître dans quelques jours, l'un des projets les plus enthousiasmants de ce SXSW 2014.

 

https://soundcloud.com/capturedtracks/interference-fits/

 

A lundi !

-

Thomas Rozec

Corinne Pelissier

Un grand merci au camarade Pierre Quintard à la technique, et au French Tech Club pour son accueil.

> Réécoutez tous les 12:30

> Suivez l'actualité du 12:30 sur la page Facebook de l'émission

> Abonnez vous au podcast : RSS et iTunes

Commentaires