Sur Twitter, un footballeur devient Jésus

Va y avoir du sport Mardi 12 août 2014

Réécoute
[title]
Les clubs de foot doivent désormais communiquer sur les réseaux sociaux, ce qui peut donner lieu à des histoires drôles. Manchester City a proposé aux internautes une interview interactive avec son joueur Jesus Navas. Sauf que Twitter a préféré interroger Jésus, l'autre.

Les clubs de foot n’ont plus le choix : ils sont obligés d’utiliser Facebook et Twitter pour entretenir le lien avec leurs supporters qui passent plus de temps sur leur ordinateur que dans les stades.

Cristiano Ronaldo à Toulouse

En France, un club est particulièrement fort en la matière. C’est celui de Toulouse. 

Depuis des mois, le Téfécé a choisi l’humour pour communiquer sur les réseaux sociaux. Il y a quelques semaines, je vous avais parlé d’une vidéo hilarante, une fausse conférence de presse où l’acteur comique Thomas Ngijol incarnait une recrue toulousaine, un attaquant camerounais de 38 ans.

 

Toulouse n’arrête pas faire des choses comme ça et c’est souvent très réussi. La semaine dernière, ils ont posté un montage photo de Cristiano Ronaldo avec un maillot du Téfécé. 

C’était sans doute un clin d’œil à un article du Gorafi de l’été dernier, titré « Le club de Toulouse négocierait avec le Real Madrid le transfert de Cristiano Ronaldo contre 2 avions A380. »

Rihanna draguée

Toulouse a publié le même type de montage avec Rihanna. Pendant tout le Mondial, la chanteuse a tweeté son amour du foot, alors le club français l’a interpellé :

Salut Rihanna, voici notre sélection pour la saison 2014-2015. Peut-être y trouveras-tu ton amoureux et deviendras-tu l'une de nos fans ?


La méchante n’a pas répondu.

Mais Toulouse est un peu l’exception. La plupart des clubs de foot ne choisissent pas l’humour pour communiquer, ce qui peut leur poser problème. Un exemple : le club de Manchester City, comme beaucoup d’autres, a récemment organisé une interview interactive de l’un de ses joueurs.

Le principe, super classique, c’est que les internautes peuvent poser des questions sur Twitter et le joueur, filmé par le club, y répond face caméra.

Problème de mot-clé

Jusque là, tout va bien. Sauf que le joueur en question, c’était un Espagnol qui s’appelle Jesus Navas et que le mot-clé choisi par le club pour que les internautes posent leur question sur Twitter, c’était #AskJesus, en français « Interrogez Jesus ».

Et là, c’est devenu le grand n’importe quoi.

En quelques minutes, #Ask Jesus est devenu « trending topic » en Angleterre, c’est-à-dire le sujet de discussion le plus commenté.

Manchester City a complètement oublié que Twitter, c’est à la fois le royaume des trolls et de l’humour. On dit #AskJesus aux internautes, alors ils posent plein de questions à Jésus, l’autre, le plus connu.

Il y a eu beaucoup de tweets qui jouaient sur l’ambigüité du mot-clé, du type :

Détestes-tu Judas plus que Manchester United ?


 

Ou :

N’as-tu jamais pensé à devenir gardien de but puisque ta spécialité c’est de sauver les gens ?


 

Ou encore:

Peux-tu m’expliquer pourquoi tu marches sur l’eau mais tu plonges sur la pelouse ?


 

"Es-tu réellement mort ?"

Assez vite, les internautes se sont mis à interviewer le fils de Dieu :

Es-tu réellement mort ou fais-tu seulement semblant de l’être ?


 

Ou encore, et on veut tous avoir la réponse :

Que s’est-il vraiment passé entre Marie-Madeleine et toi ?


 

Qu’est-ce qu’a fait Manchester City ? Son community manager a dû devenir complètement fou mais hélas, il n’a choisi que les questions premier degré et on a eu le droit à une interview extraordinairement complaisante, avec des questions du genre « Pourquoi as-tu de si beaux yeux ? »

Manchester City a loupé l’occasion de se rendre un peu sympathique. Si ça avait été Toulouse, c’est sûr qu’on aurait su ce qui s’est vraiment passé entre Marie-Madeleine et Jésus. 

Imanol Corcostegui


 

> Retrouvez Imanol Corcostegui sur Twitter

> Retrouvez toutes les chroniques sportives du Mouv'

> Abonnez-vous au podcast RSS et iTunes

Commentaires