#SummerSong : Nas "The Message"

Le 9-13 (2015-2017) Jeudi 09 juillet 2015

Réécoute
#SummerSong : Nas "The Message"
Cla-cla-classique U.S aujourd'hui : je vous joue "The Message" de Nas, une pique à peine cachée destinée à Biggie.

Nous sommes en 1996 : après le demi-succès de son album Illmatic (qui restera pourtant dans l'histoire comme l'un des meilleurs albums de rap), Nas a dilapidé toute sa demi-fortune et n'est que l'ombre de lui-même.

Mais New York ne dort jamais et un certain The Notorious B.I.G. vend plus de 4 millions d'exemplaires de son premier album Ready To Die, où on le voit enfant sur la couverture... comme Nas sur la pochette d'Illmatic !

 

Biggie fait alors la une du magazine The Source, une couronne sur la tête, tel le roi de New York.

Dans The Message, Nas déclare "there can only be one king" : il ne peut y avoir qu'un seul roi. Avec ce titre sans refrain qui réinvente l'art de la rime et du storytelling, il souhaite récupérer le trône.

On retiendra notamment cette rime : "a thug changes, a love changes, and best friends become strangers. Word up." (trad : un bandit change, son amour change, et t'as ma parole que les meilleurs amis deviennent des étrangers.)

Une histoire de vengeance dans un milieu de bandits, adressée à tous ceux qui essaient de le copier.

Biggie, assassiné quelques mois plus tard, ne répondra pas vraiment à Nas et on garde de lui l'image à la couronne qui a fait enrager son rival.

The Message reste un monument rapologique, King ou pas !

Il n'y a pas de clip de The Message, le single officiel de It Was Written étant If I Ruled The World avec Lauryn Hill, sur lequel il laissera cependant quelques mesures de son message en tout début de vidéo.

 

 


Crédits Photo : Pochettes d'albums

Plus d'infos sur Nas, ici.

Plus de #SummerSong, ici.

Commentaires