Sorcière ou dame de fer ?

Façon de penser Lundi 15 avril 2013

Réécoute
Sorcière ou dame de fer ?
Des milliers d'anglais se sont réunis à Londres pour fêter le décès de Margaret Thatcher. Pourquoi tant de haine envers l'ancienne premier ministre ? Sorcière ou grande dame ? On apaise les esprits en philosophie.

 

Londres, Liverpool, Brixton, Glasgow... On a célébré la mort de Margaret Thatcher dans les quatre coins de du Royaume-Uni.

 

Pour beaucoup, "la Dame de fer", c’est le libéralisme sauvage et une politique littéralement anti-sociale avec la fameuse grève des mineurs réprimée dans la violence en 1984.

 

Est-ce que tout cela constitue une raison de se réjouir de la mort de cette femme ?

Les avis sont partagés et même si la Margaret Thatcher n'aura pas le droit à des funérailles nationales, on trouve de fidèles admirateurs de Maggie, venus lui rendre hommage.

 

Alors, sorcière ou grande dame ?

A priori les deux ne sont pas incompatibles... C’est Hegel qui le montre en définissant ce qu’est un grand homme. Ou une grande dame, donc.

Réécoutez la chronique Façon de penser en haut de cette page pour en savoir plus.

 

Suivez Gilles Vervisch sur twitter : @GVervisch

Toutes les chroniques "Façon de penser"

> Abonnez-vous au podcast : RSS & ITunes

 

 

Commentaires