Shit Robot : We Are Family

Docteur Beat Mercredi 05 mars 2014

Réécoute
Shit Robot : We Are Family
Tous les mercredis, Docteur Beat passe au scanner l’actualité de la musique électronique et du clubbing. Cette semaine "We got a love" le deuxième album de Shit Robot qui sortira le 18 mars sur DFA, le label de James Murphy.

 

Derrière Shit Robot, ce pseudo un peu potache, se cache Marcus Lambkin. C’est un Irlandais de 43 ans. Le vrai techno kid qui a fréquenté les raves et qui a connu l’explosion de l’acid house. Mais comme beaucoup de ses compatriotes, il est allé réclamer sa part du rêve américain en s’installant à New York à la fin des années 90. Il commence à mixer dans plusieurs clubs de l’East Village où il rencontre un certain James Murphy, pas encore leader de LCD Soundsystem, mais déjà patron de sa petite entreprise, le label DFA.

 

 

Marcus fait découvrir à James tous les tubes house qui agitent les raves et les clubs en Europe et James, à qui on ne la fait pas, retrouve tous les morceaux originaux de disco, de funk ou de soul samplés par les héros de Marcus.

James chambre Marcus sur son passé de raver mais ça ne les empêche pas de lancer des soirées qu’ils vont baptiser Shit Robot Parties.

 

 

 

Les deux garçons vont mélanger leurs discothèques très complémentaires et dessiner les contours de ce qui deviendra au fil des années 2000 le son DFA et que la presse spécialisée baptisera disco-punk.

 

 


> Retrouvez toutes les chroniques de Docteur Beat

> Abonnez-vous au podcast : RSS et iTunes

> Suivez Antoine Dabrowski sur Twitter : @DJPomPomBoy

Commentaires