Sexualité, contraception, IVG, en cas de question qui contacter ?

Le 7-9 Jeudi 26 septembre 2013

Réécoute
l'avortement et la contraception: un droit
Depuis le 31 mars, la contraception pour les jeunes filles gratuite et l'IVG est désormais entièrement remboursée, volonté du gouvernement. Pourtant l'accès à ces droits n'est pas toujours simple.

 

L’accès à l’avortement est un droit en France depuis le vote de la loi Veil en 1975. Pourtant l’information est parfois difficile à trouver. C’est ce qui ressort du compte-rendu du Haut conseil à l’égalité rendu ce mois-ci à la ministre des droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem. Souvent la faute aux anti-IVG, mieux organisés et très présents sur la toile, qui court - circuitent  les institutions.

En réponse à cela, le Haut conseil  a présenté en début de mois quatre grands axes de travail :

  • La création d’un site institutionnel
  • La mise en place d'un numéro national gratuit et anonyme
  • Une équipe de veille et d’animation
  • Une campagne d’information sur la contraception, la sexualité et l’IVG

 

Des solutions trop radicales 

 

Sachant que le manque d'information n’est pas le seul frein. Sur les dix dernières années, 150 centres pratiquant l’IVG ont fermé leurs portes. Alors même que le nombre d’IVG s’est stabilisé depuis le milieu des années 90, 210 000 par an. Le système fonctionne de plus en plus en flux tendu.

Depuis deux étés, la région de Lyon se retrouve par exemple en sous-effectif et la prise en charge des patientes est de plus en plus tardive. Conséquence: la méthode chirurgicale devient le dernier recours.

 

 

La secrétaire générale du Planning Familial, Maire-Pierre Martinet, fait le point ce matin sur le droit à l’IVG et la contraception.

 

Pour plus d'informations

Le reportage de la rédaction sur la contraception

Les adresses de centres IVG. Pour le moment uniquement pour l'Ile-de-France. le projet est de fournir toutes les adresses sur le territoire.

 

Retrouvez tous les jours la Matinale du Mouv', de 7h à 9h, présentée par Benoît Bouscarel, et laissez vos commentaires en direct sur Facebook et Twitter (@matmouv).

>Toutes les émissions sont disponibles par ici.

>Et abonnez-vous au podcast, RSS et I-tunes.

Commentaires