Selfie de singe: le gouvernement américain a tranché

Le 12:30 Vendredi 22 août 2014

Réécoute
Dernières diffusions
Selfie de singe: le gouvernement américain a tranché
Comme ils avaient visiblement du temps libre cet été, les membres du très sérieux US Copyright Office ont décidé de s'intéresser au fameux cas du "selfie de singe".

 

En cet été marqué des avalanches d'infos tragiques, cette polémique très médiatisée a été une petite respiration tout à fait bienvenue.

Vous l'avez lu un peu partout, l'histoire du "selfie de singe" a bien circulé. Pour ceux qui débarquent, on resitue: une controverse intense a opposé le photographe David Slater et Wikipédia, le premier reprochant au second de violer son droit d'auteur en hébergeant une photo culte, celle prise par un singe ayant piqué l'appareil photo de Slater.

 

La fameuse photo

 

Se posait dès lors une série de questions cruciales: à qui appartient le cliché ? Au singe, qui a appuyé sur le déclencheur ? Ou à Slater ? Un singe a-t-il un droit d'auteur ? Un droit à l'image ? Le singe va-t-il porter plainte ?

Tout cela semblait un peu confus, jusqu'à ce que la lumière nous soit apportée, mardi, par le très sérieux US Copyright Office, l'insitution qui gère les droits d'auteurs aux Etats-Unis.

Dans la nouvelle version de son manuel, elle précise que seules les oeuvres réalisées par des humains sont soumises au copyright. Et devinez ce que le manuel cite en premier dans sa liste d'exemples ? "Une photo prise par un singe". Bravo les gars.

 

Le photographe et son modèle. 

 

Sinon, dans ce 12:30, nous avons parlé des Simpsons, d'une peine de prison pour piratage et de Rock en Seine, notamment en écoutant ce single déjà culte des Arctic Monkeys, qu'on espère les voir jouer ce soir au festival:

Commentaires