Savoir relativiser...

Façon de penser Lundi 05 mars 2012

Réécoute
Savoir relativiser...
A travers l'exemple frappant de la Croix Rouge, notre chronique philo du jour pose une question qui peut sembler dérangeante : toutes les souffrances se valent-elles ?

 

Ce week-end, le pouvoir syrien refusait toujours l’accès de l'aide humanitaire.

Pourtant les équipes de la Croix Rouge essaient toujours désespérément d'évacuer les victimes des bombardement du régime.

A quelques milliers de kilomètres de là, les bénévoles de la même Croix Rouge sont aussi à pied d'oeuvre mais cette fois pour porter secours aux touristes naufragés du Costa Allegra aux Seychelles.

Alors forcément les 2 vidéos regardées à la suite laisse à penser qu'il faut savoir parfois relativiser.

 

- Le temoignage des passagers du Costa Allegra :

 

 

 

- Le témoignage d'un activiste de Homs en Syrie :

 

 

Evidemment la guerre en Syrie, n’est pas une raison pour cesser d'aider les autres personnes qui souffrent.
Comme l'écrivait le philosophe écossais David Hume en ce sens : « il n’est pas contraire à la raison de préférer la destruction du monde entier à une égratignure de mon doigt ».

Cela revient à dire que le monde entier peut bien souffrir, si nous avons mal nul argument ou explication ne pourra nous faire aller mieux.

Alors toutes les souffrance se valent-t'elles ?

C'est la question que pose Gilles dans sa "façon de penser" du jour. On vous laisse découvrir la réponse en (ré)écoutant cette chronique comme toujours très enrichissante.

 

Pour aller plus loin : Philomag sur David Hume

 

 

 

Commentaires