Satisfaction des Rolling Stones

Reprises de volée Lundi 05 novembre 2012

Réécoute
Dernières diffusions
08/04/13 Wonderwall
25/03/13 The Clash
Reprises de volée : Satisfaction des Rolling Stones
La reprise, exercice indispensable à tout musicien tient parfois du génie, parfois de l'échec. Petite revue de "covers" de la chanson culte des Rolling Stones : (I Can't Get No) Satisfaction, sortie en 1965.

 

Cinquante ans de carrière et combien de reprises pour l'équipe de papys anglais ? En ce qui concerne leur titre Satisfaction, pas moins de 400, dont au moins une centaine d'artistes majeurs. Cette chanson naît un peu par hasard en mai 1965, alors que le groupe est en tournée aux États-Unis.

Dans un motel de Floride, en pleine nuit, Keith Richards se réveille avec une idée de riff. Il l'enregistre sur le champs avec un magnéto et se recouche. Le lendemain, il n'en a plus aucun souvenir, se réécoute et une semaine plus tard… le morceau (I Can't Get No) Satisfaction naissait.

Quelques mois plus tard, il y a déjà un petit jeune qui entreprend de reprendre le titre. C'est un certain Otis Redding, sur son disque Otis Blue

 

L'année suivante, c'est sa consœur soul Aretha Franklin qui s'y colle, avec un succès certain aussi. Pour la petite histoire, Aretha reprendra le morceau Respect à Otis.

 

Dix ans plus tard, ce sont les Californiens déjantés de Devo qui s'y collent. Sur leur premier disque Q: Are We Not Men? A: We Are Devo!, ils reprennent Satisfaction. Une version diversement appréciée à l'époque, mais qui a le mérite de pratiquer la réinstrumentation à haute dose.

 

Parmi les reprises des années 2000, on trouve toute une série d'hommage rock'n'roll au groupe anglais. Cat Power se fend d'une version efficace sur son disque He War, sorti en 2003. Mais cette décénie voit surtout arriver l'hommage maladroit de Britney Spears aux rockeurs anglais. Triste fin pour un titre que le magazine Rolling Stone plaçait en 2003 à la deuxième place des meilleurs titres rock de tous les temps.

 

Commentaires