Sans argent, ils font le tour du monde en 80 jours

Pendant ce temps, à Vera Cruz (old) Mercredi 10 septembre 2014

Réécoute
Sans argent, ils font le tour du monde en 80 jours
Devenir le Phileas Fogg des temps modernes, voilà l'objectif de Muammer Yildaz et Milan Bihlmann. Les deux amis sont partis de la Tour Eiffel, pour un périple de 80 jours à travers une quinzaine de pays. Le tout sans moyen de transport, ni argent.

 

Sous la Tour Eiffel, au centre du parvis, on ne voit qu'eux ! Muammer et Milan, leurs grosses barbes, leurs chemises blanches et leur petite "touch" : la cravate pour Milan, le nœud papillon pour Mouammer. A côté d'eux, deux sacs de 30 litres. Leur seul bagage pour ces 80 prochains jours.

D'origine turque, Muammer confie :

Trois slips, trois paires de chaussettes, deux pantalons, deux t-shirts ... On n'a pas besoin de plus. Mon père, quand il est arrivé en France, il avait une valise vide. C'est émouvant. Nous on a plein de choses à côté de lui.



Quinze pays traversés grâce à la générosité des gens

Pas de sac de couchage, pas de tente ... le but c'est de dormir chez l'habitant. Mais pas que. Vu qu'ils n'ont pas d'argent sur eux, ils doivent aussi se déplacer et manger grâce à la générosité des gens.

On est là pour montrer qu'il ne faut pas avoir peur des autres. Les gens généreux, on va les trouver.


 

Une idée qui naît il y a quatre ans quand ils se rencontrent. Par hasard : "Je suis ambassadeur Couchsurfing, explique Milan, et j'ai hébergé Muammer pendant quelques jours chez moi à Berlin." L'idée germe et à l'aide de Guillaume Mouton, de l'émission de France 5 Nus et culottés, une connaissance de Milan, ils décident de se lancer.

> Retrouvez notre entretien avec Nas et Mouts, animateurs de l'émission

Ils vont traverser une quinzaine de pays grâce à la générosité mondiale : Allemagne, République Tchèque, Slovaquie, Hongrie, Bulgarie, Turquie, Iran, Pakistan ("la barbe nous sera certainement utile", sourit Milan), Inde, Thaïlande, Indonésie, Singapour et les Etats-Unis avant le retour à Paris.

Le parcours de Muammer et Milan

Une générosité qu'ils comptent récompenser à leur retour. Un film sera réalisé grâce aux images tournées pendant les 80 jours. Et avec l'argent récolté, les deux amis vont aider des associations humanitaires comme HaitiCare et réaliser des petits projets humanitaires dans des endroits qui les auront marqué pendant leur périple. "Ca sera à notre tour de les aider," conclut Muammer.

Milan Bihlmann et Muammer Yilmaz

Il est possible de suivre le parcours des deux compères via leur site Optimistic Traveler mais surtout sur leur page Facebook qui accueille déjà plus de 7 000 fans.

 


 

Parce qu'il y a toujours un Vera Cruz à l'autre bout du monde, retrouvez l'ensemble de nos reportages en cliquant par  !

Et abonnez-vous au podcast, RRS et iTunes.


 

Commentaires