Royal sandwich

L'édito Lundi 14 octobre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Royal sandwich
Sautons sur l'occasion de cette matinale pour gourmets et disons un mot d'un plat injustement absent de la plupart des enseignes dignes de ce nom: The Elvis, alias le sandwich du King.

 

Comme ce matin nous parlions nourriture dans la Matinale, emboîtons le mouvement et rendons hommage à notre Dieu à tous, le seul, l'unique souverain de la pop culture internationale: Elvis "le King" Presley. Outre des chansons inoubliables et un sens du déhanché rarement égalé, le Roi du rock'n roll nous a laissé un héritage qu'il est bon de redécouvrir en ce jour de lancement de la semaine du goût: un sandwich, sobrement baptisé, post-mortem, The Elvis.

Yummy!

 

Alors, le concept est assez simple: deux tranches de brioche - le puriste exigera du Pao Doce, spécialité portugaise très populaire à Hawaï (d'où son surnom de Hawaian Bread) - du bacon, des bananes cuites dans la graisse de ce dernier et une grosse louchée de beurre de cacahuètes. Sympa. On est au top de la calorie, et il n'est pas idiot de rappeler que si le King nous a quitté d'une manière fort peu élégante, engorgé dans ses 140 kilos, ça n'est sans doute pas sans rapport avec ce mets royal, dont il consommait jusqu'à six exemplaires par jour. Ne soyons pas cruels avec lui, le 'dwiche de l'Enfer l'a certainement envoyé direct au Heartbreak Hotel, mais il restera Always dans nos minds...

Thomas Rozec

> Tous les éditos de Thomas Rozec

> Abonnez vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires