Rien à gauche, tout à droite?

Le 7-8 Mardi 25 juin 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Rien à gauche, tout à droite?
On regarde avant de traverser! Rien à gauche... Mais à droite? A Villeneuve-sur-Lot c'est plutôt encombré: entre UMP et FN, le match a été serré pour ce premier week-end estival 2013. Retour sur les élections législatives partielles avec Jérôme Rivière, directeur du département "Etude et analyse de l'opinion" pour l'institut TNS Sofres.

A gauche le candidat FN, Etienne Bousquet-Cassagne et à droite le candiat UMP Jean-Louis Costes le 19 juin 2013. afp.com/Mehdi Fedouach

 

Villeneuve-sur-Lot, personne ne connaissait avant le scandale de l'affaire Cahuzac. Depuis le ministre a démissionné de toutes ses fonctions et des élections législatives partielles sont organisées cet été 2013. Alors forcément tous les observateurs de la vie politique ont les yeux rivés sur le Lot-et-Garonne pour comprendre et analyser l'impact de l'affaire Cahuzac sur les votes.

Dès le premier tour le candidat PS est éliminé, laissant pour la finale, l'UMP affronter le FN. L'enjeu de ces élections est extrêmement important pour le FN. En effet si le parti remportait ces élections, il gagnait un siège à l'assemblée. La sanction est tombée dimanche 23 juin: il n'y aura pas de troisième député FN au Parlement. Mais peu importe. Pour le candidat FN, Etienne Bousquet-Cassagne c'est "une défaite électorale mais une victoire idéologique".

L'affaire Cahuzac est-elle la seule raison valable de ce retournement? Un Front Républicain est-il encore envisageable? Lorsqu'on sait qu'en 2012 le FN avait obtenu 8 000 votes et que cette année il obtient 15 000 votes, on est en droit de se dire que le FN gagne du terrain: le FN n'est plus considéré comme un parti extrémiste par la population.

Analyse des chiffres avec Jérôme Rivière, directeur du département "Etude et analyse de l'opinion" pour l'institut TNS Sofres.

 

De l'info et des chroniques foutraques

 

Les brésiliens de France suivent de près la mobilisation par Soline Demestre

 

No Comment d'Amaëlle Guiton: le 25 juin d'il y a 10, 20, 30 ... ans

 

L'actu au karcher par Lisa Vignoli: Tapie, Berlusconi et effet de déjà-vu

 

La façon de penser de Gilles Vervisch: Que philosopher c'est apprendre à mourir

 

La tête dans les réseaux avec Lucinda Terreyre: Comment se sape l'homme moderne?

 

Suivez le geek, Guillaume Ledit: De quoi le socialisme numérique est-il le nom?

 

La prog du jour

PRIMAL SCREAM-2013

A TRIBE CALLED QUEST-Can i kick it ?

KARIM OUELLET-L'amour

QUEENS OF THE STONE AGE-My God Is The Sun

BREAKBOT-Baby I'm yours (feat. Irfane)

EXSONVALDES-L'inertie

JAMIE LIDELL-Do yourself a faver

 

Et derrière le micro, Amaëlle Guiton, à la console Joffrey Roblin et dans les coulisses, Lucinda Terreyre. A la programmation musicale, on dit merci à Jérôme Bonnetin.

 

Suivez le 7-8 sur twitter: @7a8lemouv et sur devenez fan de la page Facebook

(ré)écoutez toutes les émissions

Abonnez-vous au podcast  > RSS & ITunes

Commentaires