Rideau sur la Miroiterie

le Reportage de la Rédaction Lundi 19 août 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Rideau sur la Miroiterie
Le célèbre squat parisien, haut lieu de la musique underground, vit ses derniers instants. Après 14 ans de bataille judiciaire, les habitants de la miroiterie devraient être expulsés cette semaine. C'est moche.

 

Paris au mois d'août : morne plaine, désert culturel, paradis des touristes. Et pourtant, du côté de Belleville, un lieu exhale encore ses décibels, mélange de riffs bien lourds, d’effluves de sueur et de bière. Dernière soirée en date à la Miroiterie : trois concerts de doom metal pour 6,66 euros. Avec les japonais de Coffins en tête d'affiche.

Coffins - Altars In Gore (cliquez sur le player pour du gros son bien lourd)

Sise au 88, rue de Ménilmontant, la Miroiterie (créée en 1999) est le plus vieux squat artistique parisien, l'un des derniers lieux autogérés de la capitale. A la fois salle de concert, galerie, atelier et lieu de vie, elle a vu défiler des générations de zicos, plus de 5000 groupes, depuis Manu Chao jusqu'au plus obscur combo de metal alternatif, en passant par des jam sessions de jazz et du punk old school.

Les NRV à la Miroiterie / cc -NACH-

Héritière de la culture alternative des années 80, ce "squart" (contraction de "squat" et d'"art") est entièrement autonome, ne dépend d'aucun label et se moque complètement des impératifs commerciaux. Et c'est sans doute ce qui échappe aux institutions culturelles, passées complètement à côté du mouvement alternatif.

Bande annonce de "La Miroiterie, Lieu de Vie", documentaire de Laurent Pasquier 

 


 

 

Depuis 2007 et le rachat des murs par un marchand de biens, la Miroiterie est en sursis. Ses habitants sont sous le coup d'un arrêté d'expulsion effectif depuis le 15 octobre 2012. 

Malgré une petition en ligne et une procédure considérablement ralentie par de nombreux appels, l'issue ne fait plus aucun doute. Les occupants du squat font leurs cartons et s'apprêtent à quitter Ménilmuche.

 

 

 

 

Des discussions sont en cours avec la mairie de Paris afin de dégoter un nouveau lieu. On espère qu'il sentira autant la sueur, la bière et la liberté.

Reportage pour le Mouv' de Benjamin Damade.

Commentaires