retour de l'impertinence

Le Une/Deux Mercredi 06 novembre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
retour de l'impertinence
Gustave Kervern est l'invité du Une/2 !

 

 
Gustave Kervern prend le pari d'un manifeste poilant, piquant, parfois émouvant autour de la très 
désinvolte impertinence. Chroniqueur kamikaze, réalisateur satirique, il y décape les édulcorants du 
beau, du bien, du bon.

 Gustave Kervern prend le pari d'un manifeste poilant, piquant, parfois émouvant autour de la très désinvolte impertinence. Chroniqueur kamikaze, réalisateur satirique, il y décape les édulcorants du beau, du bien, du bon.

impertinents aux éditions Autrement

Qui pour définir l'impertinence sans prendre des airs d'intello prétentieux et sans paraître arrogant ? Don Quichotte, répond Gustave Kervern, celui qui « met des coups de pieds au cul » et prend des coups de bâtons en retour. Celui qui a l'impertinence de son désespoir, la fantaisie de sa désinvolture. Et puis des tripes, de la rage, de la pudeur aussi. Le manifeste rend hommage à quelques maîtres (Desproges, Jean Yanne…) puis rassemble les voix gouailleuses, inattendues, à fleur de peau de Catherine Deneuve, Renaud, Albert Dupontel, Brigitte Fontaine, etc ., pour porter l'impertinence avec verve et sensibilité. « Une vie à se foutre de la gueule des autres, c'est l'assurance de terminer seul, honni de tous. Mais c'est aussi la grandeur des impertinents que d'accepter d'être rejetés par tous, de finir comme des vieux chiens galeux.» 

 

Retrouvez les chroniques de Didier Si Ammour et d'Ilan Malka.

Le Une 2 est sur Facebook et aussi Twitter.

 

Commentaires