Recherche BTS désespérément

le Reportage de la Rédaction Mardi 02 septembre 2014

Réécoute
Dernières diffusions
Recherche BTS désespérément
Chaque année, des centaines d'élèves se retrouvent sans affectation le jour de la rentrée. Parmi eux, de nombreux jeunes en recherche d'une place en BTS. Les demandes sont de plus en plus nombreuses pour ces filières sélectives et limitées. Rencontres et témoignages dans le Val de Marne en région parisienne.

 

C'est parfois juste après le bac que ça coince. Les "sans-bahut" de cette rentrée 2014 sont pour beaucoup des élèves qui ont fait une demande de BTS et qui se retrouvent sur le carreau faute d'offre suffisante pour ces filières sélectives et limitées.

Des jeunes qui ne se voient pas aller à la fac mais qui veulent poursuivre après leur baccalauréat. Une tendance qui progresse sans réponse de l'Education Nationale, s'inquiètent plusieurs Point Info Jeunesse (PIJ) de région parisienne. 

Les BTS commerciaux, numériques, informatiques sont particulièrement bouchés. On est obligé d'en envoyer certains à deux heures et demi de route de chez eux.


Un rassemblement et une permanence de rue du dispositif SOS Rentrée avaient lieu mardi matin, jour de la rentrée, devant l'inspection académique de Créteil, dans le Val de Marne. 

 

Lewis attend toujours une réponse, en ce jour de rentrée :

Toujours pas de réponse positive le jour de la rentrée. L'attente est longue. Ma mère me dit de trouver une école rapidement. Je pourrais bosser sans BTS mais pas dans le secteur qui m'intéresse. 


Lewis, 18 ans est à la recherche d'une place en BTS audiovisuel après un bac pro qu'il a eu de justesse. 

 

Sidali Zouak, informateur au Point Info Jeunesse de Vitry-sur-Seine, évoque les causes de cette situation difficile :

Les raisons de cette inadéquation entre offre et demande de BTS sont multiples : petit babyboom de la fin des années 90, mais aussi augmentation du taux de réussite au bac, et notamment en bac pro.


 

Le Conseil Général du Val de Marne confirme la tendance identifiée par les Point Info Jeunesse d'Ile-de-France. Sur les 284 jeunes sans affectation dans le Val de Marne, plus de 70 sont à la recherche d'un BTS qui les accepterait.

Chaque année environ un tiers d'entre eux sort du dispositif SOS rentrée complètement bredouille.


 

Reportage et photos : Claire Chaudière 

Les choix actu du Mouv', c'est tous les jours dans le Reportage de la Rédaction

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes

 

Commentaires