Qui sont-ils ? Que veulent-ils ?

Le 8-9 Lundi 22 avril 2013

Réécoute
Qui sont-ils ? Que veulent-ils ?
L'assemblée générale du Parti Pirate International, qui s'est tenue ce week-end en Russie, est l'occasion de faire un point sur ces politiques d'un genre nouveau. Dans le 8-9 ce matin : notre envoyée spéciale Claire Chaudière, qui a assisté à la réunion, Amaelle Guiton, et Benjamin Bayart, porte parole de French Data Network.

 

La trosième conférence annuelle du Parti Pirate International (PPI), qui regroupe les différentes entités nationales, s'est tenue ce week-end et s'est achevée dimanche soir à Kazan, dans la région russe du Tatarstan. L'envoyée spéciale du Mouv', Claire Chaudière, y était.

La famille pirate s'agrandit !

Les délégués du PPI ont voté majoritairement pour l'arrivée de nouveaux mouvements pirates au sein de l'organisation. Des tunisiens, turcs, biélorusses, ou encore islandais, entre autres, font leur entrée dans le monde officiel des pirates. A la différence du Parti Pirate Européen, en cours de création, et qui candidatera aux élections européennes, le PPI se définit davantage comme un organe de lobbying pour la défense des libertés sur internet. 

 
La famille pirate ne cesse de s'agrandir, expllque Maxime Rouquet, délégué du Parti Pirate de France :
 

Pourquoi ce choix de Kazan, au coeur de la région du Tatarstan, en Russie, pour tenir cette convention mondiale des PP ? "Pour montrer à quel point le mouvement pirate n'est plus seulement européen, mais réellement international, global", explique Marad, un membre de la délégation russe de Kazan. "On a aussi besoin de soutien : les autorités russes nous ont refusé deux fois notre demande d'enregistrement en temps de parti politique. On nous répond systématiquement que nous faisons de la propagande pour un crime : la piraterie des mers !"

De gauche à droite : Yasin Aydin, membre du parti pirate turc, Alexis Roussel, président du parti pirate suisse, et Maxime Rouquet, délégué du parti pirate français

Reportage : Ce week-end d'échanges et de discussions, aura parfois été mouvementé, en partie en raison des nombreuses interventions depuis le monde entier, par internet. Les explications de Claire Chaudière :

 
Les partis pirates : lobby des libertés sur internet, ou réel projet de société ? Réécoutez le 8-9 du Mouv', avec Benjamin Bayart, porte-parole de French Data Network, Amaelle Guiton, auteur de "Hackers, au coeur de la résistance numérique" (Diable Vauvert), et Claire Chaudière, qui était en direct de Kazan (réécoute en haut de la page).
 

 

Dossier pour lemouv.fr : Claire Chaudière

 

Autour des micros du 8-9 : Benoît Bouscarel, Thomas Rozec (Les revues de presse), Mikaël Ponge (Le grand 8), Elodie Emery (Rien à voir), Marie Bonisseau (Miss Monde) et Cyril Sauvageot (La main dans le bac).

Dans les coulisses du 8-9 : Réalisation : Philippe Castetbon. Technique : Aurélie Fortin. Attachées de production : Julie Verne et Lucinda Terreyre. Programmation Musicale : Jérôme Bonnetin

Suivez le 8-9 sur twitter: @8a9lemouv (#8a9), et devenez fan de la page Facebook

Abonnez-vous au podcast : RSS et iTunes

 


Commentaires