Qui est "le Footballeur masqué" ?

Le 12-16 (2014-2015) Mardi 03 février 2015

Réécoute
Dernières diffusions
30/06/15 ETE 14h-18h
26/06/15 Le 12-16
24/06/15 Le 12-16
Qui est "le Footballeur masqué" ?
C'est le livre qui fait trembler les coulisses du foot français. Un ancien joueur de L1 balance sur le football et sa vie cachée.

Je suis le footballeur masqué -  Dans les coulisses du Foot français. Un livre qui compte faire trembler le foot et les footballeurs français en dévoilant les coulisses, parfois peu reluisantes, du sport national. Il est signé du "footballeur masqué", qui vu ce qu'il balance, ne veut pas donner son nom.

Ce que l'on sait c'est qu'il est passé par Paris, Marseille, Lyon et l'étranger, mais dès la préface on sait que des pièges ont été laissés. Quasiment impossible de remonter jusqu'à lui même si la plupart des experts s'accordent à penser qu'il s'agit d'Edouard Cissé...

Voici quoiqu'il en soit quatre extraits du livre:

Il y a des magouilles, bien sûr. Des déviances. Il te manque un match pour toucher telle ou telle prime, tu demandes à l’entraîneur de te faire jouer. Il peut te faire rentrer à dix minutes de la fin dans un match gagné d’avance parce que ça va te permettre de décrocher ta prime. Tu peux même t’entendre avec l’entraîneur et lui reverser une partie de la prime. Beaucoup d’entraîneurs ont fait ça.


 

OK, imaginons que tu brilles à l’entraînement et que ça te permette d’avoir ta place de titulaire. Tu es en transe, ça y est, tu vas avoir ton coup d’envoi. Oublie jamais : l’important, c’est le match, débuter. Être bon ce soir-là. Pas avant. C’est comme pour le cul. La fille est mannequin, enfin elle dit qu’elle l’est. Elle est assez bonasse pour qu’on y croie, en tout cas. Elle a l’air pas trop idiote en plus. Ça ressemble à un dossier haut de gamme.

Tu l’emmènes dans un bon resto, enfin un truc à la mode, pas un gastro, ça sert à rien. Tu fais péter un smic en champagne, tu la ramènes en Ferrari et tu files dans la suite d’un palace, elle commence à t’entamer dans la voiture, et là, au moment de lâcher la bagnole au voiturier, t’es tellement à bloc que tu trempes ton calbar Versace. T’as joué le match avant. Qu’est-ce qui se passe ? Tu la revois ? Elle te rappelle ? Pour faire ta lessive ? Tu t’es raté comme une grosse merde. Le foot et la baise, c’est pareil.


 

Le matin je me réveillais avec une gueule de bois atroce sans un gramme d’alcool dans le sang. Les capotes pleines, sans avoir pris le moindre plaisir et amnésique sur le fait d’en avoir donné. C’était aussi misérable que grisant. Prendre, consommer, jeter, et ne rien donner surtout. DSK aurait pu être footballeur.


 

Valbuena, s’il n’est pas dans un carré VIP, soit on ne le voit pas et il se fait piétiner, soit on lui dit : “Eh, mon grand, reviens l’aprèm, y a des spécial ado.” Chaque fois que je le croise en boîte, j’ai l’image de lui dans son Hummer. Un Playmobil dans un poids lourd.


 

Bertrand, l'éditeur du livre, a quand même bien voulu nous en dire plus. A réécouter ici !

Commentaires