Que lisez-vous dans les transports ?

La Pop au carré Lundi 12 mai 2014

Réécoute
Que lisez-vous dans les transports ?
Les Français lisent, et pas que du Marc Levy. Pour ceux qui en doutaient, un Nantais a passé plusieurs mois à photographier les lecteurs dans le tram, avant de référencer leurs bouquins. Un listing très parlant sur nos habitudes, à l'encontre des préjugés.

 

"Mon entourage avait tendance à critiquer l'omniprésence des smartphones, notamment dans les transports. Ils disaient qu'avant les gens lisaient et que ça n'était plus le cas." Benjamin Reverdy travaille dans le milieu culturel nantais. Il s'est lancé dans ce side-project l'an dernier. "J'écoutais ces discours et j'avais l'impression inverse. Je suis un gros lecteur et j'avais le sentiment de ne pas être le seul." Tous les matins en allant bosser, il s'est mis à photographier ses voisins.

 

"Le scaphandre et le papillon" (à Gare Nord), "L'homme de cour" (à Chantiers Navals), "Actualités jurisprudentielles 2012-2013" (à Médiathèque) © Benjamin Reverdy

 

"Je ne prends pas que la photo. J'inventorie le titre du livre, l'auteur, l'heure, l'arrêt de tram, ou si les gens lisent assis ou debout." Ses recherches, encore en cours, sont consultables sur son site, NantaisQueLisTu.fr. Il y ajoute une photo par jour. Pour l'instant, un peu plus de 140 clichés, à milles lieues des a priori.

Les Français, donc, lisent, et ils lisent de tout. Ne t'éloigne pas d'Harlan Coben (2012) le 17 avril, station Chantiers navals, ou L'homme de cour, de Baltasar Gracian (1647) le 29 avril au même endroit. Du polar, de la SF, des romans d'amour, mais peu de BD ("une question de formats"). Des classiques ou du contemporain. "On m'avait prédit que tout le monde bouquinerait la même soupe, mais c'est faux : je ne suis tombé que sur un seul Marc Levy." Guillaume Musso reste l'auteur le plus fréquemment croisé, mais avec cinq exemplaires référencés, c'est encore sage.

 

"Le comte de Monte-Cristo" (à Gare Nord), "Ne t'éloigne pas" (à Chantiers navals), "Le trône de fer" (à Chantiers navals) © Benjamin Reverdy

 

"Ce qui est impressionnant, c'est la capacité de concentration des gens. J'ai vu quelqu'un qui lisait Le comte de Monte-Cristo debout dans une rame, ça montre un vrai plaisir de lecture." Parfois, on lit aussi pour le boulot, comme cet homme croisé avec les Actualités jurisprudentielles 2012-2013.

Benjamin ne prévient pas les gens qu'il photographie, et ne trie pas ses instantanés. Il s'en dégage une homogénéité géographique. "Le seul arrêt qui ait une particularité, c'est celui de la médiathèque. C'est assez logique." Mais à part ça, on lit de tout partout.

 

"Guide vert : Provence" (à l'arrêt Duchesse-Anne), "Elle et lui" (à Commerce), "L'odyssée" (à Gare Nord) © Benjamin Reverdy

 

Il envisage d'en tirer une carte papier du tram nantais, "avec les titres des livres les plus fréquents à la place des noms d'arrêts où ils sont lus". Il cherche des financeurs. Pour l'instant, le projet a séduit les organisateurs du festival littéraire Atlantide, qui exposera ses photos à la Rotonde de l'arrêt Duchesse-Anne du jeudi 15 au dimanche 18 mai.

 

Allez faire un tour sur le site de Benjamin Reverdy. C'est par là.

La vie à Nantes est riche et multiple. Exemples en vrac à retrouver sur cette page

Chaque jour le Mouv' met la Pop au carré, reportages à écouter par ici.

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes.

 


 

Photo de couverture : L'art de la guerre, de Sun Tzu, lundi 14 avril, station Commerce, par Benjamin Reverdy

Reportage : Augustin Arrivé

 

Commentaires