Quatre conseils pour tisser un bon réseau professionnel

Prêt-à-l'emploi Vendredi 06 juin 2014

Réécoute
Quatre conseils à retenir pour développer son réseau
Chaque semaine, "Prêt-à-l'emploi" vous donne quelques conseils pour survivre dans le monde du travail.

Voilà une chose qu'on n'apprend pas sur les bancs de l'école, et qui est pourtant indispensable pour survivre dans le monde du travail : l'art de développer son réseau. Alors que le nombre de chômeurs ne cesse d'augmenter, "Networker" est de plus en plus nécessaire pour trouver un emploi, être informé des créations de postes dans une entreprise, ou pour être recommandé, tout simplement. Mais comment faire... quand on n'a pas, a priori, de contacts ?

 

1/ Vous avez forcément un réseau

Quelque soit votre parcours, votre milieu social ou votre niveau d’études, vous avez forcément des contacts. Vos voisins, vos anciens collègues, vos camarades de classe : toutes ces personnes, potentiellement, peuvent vous aider à décrocher un job. Pas directement, certes. Mais ils ont peut-être des conseils à vous donner, ou connaissent quelqu'un qui connaît quelqu'un...

N'oubliez pas, aussi, les réseaux sociaux. Vos contacts sur Facebook, Twitter, et surtout Linkedin peuvent vous aider à décrocher un job !

 

2 / Commencez à le développer... tôt

Chez les aristocrates, pour favoriser les rencontres amoureuses entre jeunes gens bien nés, il y a les rallyes. Pour les autres, il y a les associations étudiantes ! Les grandes écoles l'ont bien compris : leur principal intérêt n'est pas forcément ce qu'on y enseigne, mais plutôt le réseau que l’on y crée. C’est en partie pour cette raison que les étudiants des écoles de commerces sont incités à participer à de nombreux projets extra-scolaires.

 

C’est sûr, les soirées arrosées, ça crée des contacts…

 

3/ Osez solliciter vos contacts !

Ne croyez pas que vous dérangez vos proches ou vos contacts professionnels parce que vous leur demandez un service. Au contraire, ils se sentent utiles, sollicités !

Evidemment, faites-le avec finesse, n’hésitez pas à dire, quand vous sollicitez un contact, que vous avez conscience qu’il est absolument débordé, mais voilà, vous avez un petit service à lui demander. Votre objectif doit être clair et bien formulé. Ne dites pas que vous cherchez un job sans plus d'indications, ciblez déjà un secteur, une entreprise.

 

4/ Rendez service aux autres

Un réseau, c'est donnant-donnant. Si vous sollicitez trop souvent un bon contact pour lui demander des services, il risque de ne plus répondre à vos mails au bout d’un moment. Prenez des nouvelles de temps en temps, envoyez un mail pour souhaiter une bonne année par exemple. Et essayez d’être utile aux autres aussi. C’est aussi comme ça qu’ils penseront à vous quand ils verront passer des bons plans.

Attention quand même, avoir un bon réseau, ce n’est pas la recette miracle non plus : si vous êtes vraiment incompétent, personne ne prendra le risque de vous recommander. Personne n'a envie de se griller...

 



> Retrouvez toutes les chroniques "Prêt-à-l'emploi"

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes


Commentaires