Quand les anciens présidents se recyclent dans le one-man show

Rien à voir Mardi 24 juin 2014

Réécoute
Quand les anciens présidents se recyclent dans le one-man show
Mercredi dernier, Nicolas Sarkozy s'est rendu à Monaco pour assister à un concert de son épouse, mais pas seulement. Il donnait aussi une conférence ultra secrète pour le groupe d'audit Deloitte. Un truc sur les grands enjeux économiques mondiaux. T'inquiète.

Pour les hommes qui ont été dégagés de la scène politique, les conférences aux entreprises sont l'occasion d'arrondir un chouia leurs fins de mois.

Le prix d'appel pour espérer bénéficier des grâces de Nicolas, c'est 40 000 dollars. Pour éclairer les dirigeants de Deloitte de ses lumières, il aurait touché autour de 100 000 €. Mieux qu'une inauguration de supermarché.

Mais ce n'est pas qu'une question de gros sous, tout ça. C'est aussi l'occasion pour Nicolas de tester ses qualités d'humoriste. Histoire de voir si des fois y aurait pas moyen de se reconvertir dans le one-man show.  



Parfaitement honorable ! Non vraiment Patrick Timsit n'a qu'à bien se tenir, c'est un succès. La référence un peu croustillante à la vie privée a été très bien reçue par les patrons de chez Deloitte qui se tapent sur les cuisses sans bouder leur plaisir.

Il n'y a pas que notre ancien président qui s'essaye au speech en entreprise. C'est devenu un véritable business. Le journal Enjeux les Echos raconte qu'il y a même des agences qui s'occupent de vendre les prestations des experts. Comme une agence d'acteurs ou de mannequins sauf que les modèles s'appellent Hubert Védrine, Bernard Kouchner, Gerhard Schroder, etc.

Une chronique pour se dire qu'on vit une drôle d'époque quand même.

 


 

 Retrouvez Elodie Emery sur Twitter

> Retrouvez toutes les chroniques

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires