Publicité, je l'aime un peu, beaucoup... ou pas du tout ?

Médias : Code Source Jeudi 17 octobre 2013

Réécoute
Publicité, je t'aime un peu, beaucoup, à la folie ou pas du tout ?
La publicité est de moins en moins appréciée par le public, selon l'étude de l'agence Australie et de l'institut TNS Sofres. Un constat sévère dans un contexte marqué par une baisse du moral et du pouvoir d'achat des Français.

Le nombre de publiphobes a augmenté en France sur ces 10 dernières, la publicité étant jugée de plus en plus envahissante et de moins et moins distrayante.

Il s'agit d'un des enseignements tirés du baromètre annuel Publicité et Société créé en 2004 par l'agence de publicité Australie et réalisé par TNS Sofres. Cette étude permet de cerner l'évolution de la perception de la pub sur 10 ans, une décennie au cours de laquelle Internet a explosé mais la situation économique et sociale s'est dégradée, à l'instar de la relation entre les consommateurs et les marques.

Les commentaires de Jérôme Leclabart, directeur général d'Australie, qui estime que l'appréciation peut changer avec de la créativité.

Comme avec cette publicité.

 

 


> Abonnez-vous aux podcasts, RSS et iTunes

 

Commentaires