Pseudonymes: Facebook a cédé

L'actualité numérique Jeudi 02 octobre 2014

Réécoute
Pseudonymes: Facebook a cédé
Source de fort mécontentement, notamment du côté de la communauté LGBT, l'usage systématique des noms "légaux" sur le réseau va être revu.

 

On l'avait senti venir. Après avoir longuement discuté avec des représentants associatifs, Facebook a finalement décidé de revenir sur sa stricte règle du "pas de pseudo", se fendant même au passage d'un petit mot d'excuses signé par Chris Cox, l'un des patrons du réseau, destiné "à la communauté des drag queens et kings, des transgenres, et le groupe plus large de nos amis, de nos voisins, et des membres de la communauté LGBT pour les souffrances endurées".

Les assos LGBT étaient en effet à la pointe de la grogne sur le sujet, considérant que la règle posait problème pour les drag queens privés de leurs noms de scène, ou encore les trans, forcés d'utiliser leur nom "légal", parfois en total décalage avec leur identité sexuelle.

 

 

Si on ne peut que se féliciter de voir Facebook à l'écoute de ses usagers, on ne peut s'empêcher de se demander si ce rétropédalage n'est pas en partie motivé par le très gros succès médiatique d'Ello. Ce réseau encore inconnu il y a une dizaine de jours se présente comme un anti-Facebook, et la communauté LGBT s'en était saisi, l'adoptant avec fracas. La presse mondiale s'étant rué à sa suite - de manière sans doute un peu disproportionnée - il n'est pas impossible que Facebook se soit senti obligé de faire demi-tour pour colmater la brèche...


 

Retrouvez toutes les chroniques "L'actualité numérique"

> Abonnez-vous aux podcasts : RSS et iTunes

Commentaires