Profession : chasseur de potiches à New York

Pendant ce temps, à Vera Cruz (old) Lundi 02 septembre 2013

Réécoute
Viens donc en club à New York
Il y a des jobs plus cools que d'autres. Celui de promoteur de soirée consiste à rameuter des jolies filles en club pour attirer les clients fortunés. Rencontre avec des jeunes français qui ont tenté l'aventure à New-York.

 

Cliquez ci-dessus pour entendre le reportage pour le Mouv' de Charlotte Alix.

"New York, cette jungle de béton d'où les rêves viennent. Tout est possible maintenant que tu es à New York." En français cela sonne moins beaucoup moins bien que dans la voix d'Alicia Keys. Il n'empêche New York, la ville qui ne dort jamais reste encore et toujours le rêve pour de nombreux français.

Pour les étudiants, le job du moment, c'est "promoteur de soirée". Tout est dans l'intitulé du poste : vous êtes payés par les clubs pour attirer du monde dans les soirées branchées. Ca existe aussi en France, mais c'est pas toujours très glamour :

 

Le promoteur de soirée ne se contente pas de distribuer des flyers, il chasse les jolies filles. Il doit les convaincre de venir passer la nuit dans le club. Et le chasseur est sélectif, comme l'explique Lionel, 22 ans, promoteur à New York : 

Je ne vais pas m'encombrer avec des numéros de filles que je ne veux pas inviter. Les clubs ne veulent pas de filles petites ou assez fortes. Il ne veulent que des mannequins ou des filles assez mignonnes.  


 

Et l'aventure est lucrative : jusqu'à 1500 $ par semaine en fonction "de la qualité". Les promoteurs sont payées entre 5 et 20 $ "par tête", comprenez par fille ramenée en soirée. Les jeunes femmes elles, ne touchent rien mais tout leur est offert : le restaurant, l'entrée en club, l'alcool à l'intérieur.

Professionnelles en plein brainstorming

 

Certains mannequins sont même hébergées gratuitement à New York, uniquement pour aller se trémousser sur le dancefloor. Dans la grosse pomme, les promoteurs font et défont la vie des clubs grâce à leur carnet d'adresse. Et les filles semblent y trouver leur compte, à l'image de Lorraine, jeune mannequin française :

 

Pendant ce temps, à Véra Cruz : les petites choses qui se passent sur notre grande et belle planète. C'est votre nouveau rendez-vous tous les jours à 7h15 sur le Mouv'.

Commentaires