Prendre son envol avec l'Armée de l'Air ?

Mode d'emploi (2015-2016) Vendredi 19 juin 2015

Réécoute
Travailler dans l'armée de l'Air ?
L'Armée de l'Air, vous n'y avez pas pensé, mais peut-être qu'une vocation peut naître. Aujourd'hui, focus sur les métiers qu'elle propose.

 

Découvrez les métiers de l'Armée de l'Air

Le colonel Thierry Gouaichault, chef du bureau recrutement de l’Armée de l’Air, répond à toutes nos questions.

La signature d’une convention de partenariat entre l’Armée de l’Air et le Ministère de l’Éducation nationale pour le dispositif du brevet d’initiation aéronautique (BIA) aura lieu au chalet VIP de l’Armée de l’Air sur le salon du Bourget, à 15h.

Ce dispositif permet à plus de 10 000 jeunes, chaque année, de découvrir l’environnement aéronautique et la diversité des métiers proposés. L’Armée de l’Air participe à ce dispositif depuis de nombreuses années et a décidé d’affirmer son implication aux côtés des académies et aéroclubs – certes, pour faire connaître ses missions, ses métiers, ses formations et ses offres d’emploi, mais aussi, de manière plus large, en tant qu’acteur de la communauté aéronautique, pour contribuer au rayonnement d’une filière passionnante qui ouvre de belles perspectives aux jeunes qui s’y engagent, que ce soit dans le secteur militaire ou civil.


L’ARMÉE DE L’AIR, SES MISSIONS

En France comme sur les théâtres d’opérations extérieures, l’Armée de l’Air intervient en permanence et sans délai pour contribuer à la sécurité du territoire national et au maintien de la paix dans le monde. Plus de 40 000 militaires travaillent au quotidien en étroite collaboration avec leurs partenaires nationaux et internationaux sur des missions aussi variées que la « police du ciel », la surveillance spatiale, le renseignement, la planification et la conduite des opérations aériennes, la projection des forces, le développement de programmes, l’entraînement et la formation du personnel – entre autres.

PLUS DE 2 000 JEUNES RECRUTÉS CHAQUE ANNÉE

Pour assurer son contrat opérationnel au quotidien et préparer les forces aériennes de demain, l’Armée de l’Air recrute plus de 2 000 jeunes chaque année, dans plus de 50 métiers différents, du niveau 3e à Bac+5 (et plus). Les domaines de compétences recherchés sont variés, de même que les profils des jeunes aviateurs recrutés et formés – tant dans les métiers directement liés à l’environnement aéronautique que dans les métiers supports.

Outre le personnel navigant (pilotes et navigateurs), les besoins actuels de l’Armée de l’Air sont particulièrement prégnants dans les métiers de la protection-défense, de la mécanique et de la maintenance aéronautique, des systèmes d’information et de communication (SIC) et télécommunications, du renseignement, du contrôle aérien… entre autres.

La majeure partie des spécialités sont accessibles avec un niveau Bac, y compris celle de pilote. L’essentiel des recrutements se fait entre 17 et 25 ans (dès 16 ans pour les élèves techniciens et jusqu’à 30 ans pour les officiers sous contrat du personnel non navigant).

L’Armée de l’Air recrute à tous niveaux de responsabilité, en offrant à chacun des perspectives d’évolution interne. Selon son parcours, son niveau scolaire, ses aspirations et les besoins de l’Armée de l’Air, le candidat peut intégrer le corps des militaires techniciens de l’air (équipiers), des sous-officiers (techniciens, spécialistes) ou des officiers (cadres). L’essentiel des recrutements se fait sous statut contractuel, avec des contrats de durée variable, renouvelables et pouvant conduire à l’intégration sous certaines conditions.


Site internet du recrutement de l'Armée de l'Air : www.air-touteunearmee.fr
Crédit Photos: Wikipédia et le site de l'Armée de l'Air

Commentaires