Pourquoi regarder le Tour de France?

Façon de penser Mercredi 16 juillet 2014

Réécoute
Pourquoi regarder le Tour de France?
Pas très pop et pas très philo le tour de France, et puis, il ne se passe pas grand chose. Alors, pourquoi regarder? D'après Roland Barthes, il s'agit d'une véritable "épopée".

Après la Coupe du Monde de la FIFA, voici venu le temps du Tour de France: peu de suspens, peu d'action et peu de rebondissements. Pourtant, c'est bien l'événement sportif le plus regardé derrière la Coupe du Monde, justement, et les jeux Olympiques. Alors, quel est l'intérêt?

C'est Roland Barthes qui le montre dans ses fameuses Mythologies, un recueil de texte liés traitant aussi bien du catch, que du guide bleu ou du bifteck-frites.

Du Tour de France aussi, qui a toutes les caractéristiques de l'épopée, voire de l'Odyssée, avec ses héros, sa morale et sa géographie "mythique" à travers laquelle le "Mont ventoux" ou "la planche des Belles filles" ne sont pas sans rappeler les Charybde et Sylla d'Ulysse. 

Je crois que le Tour est le meilleur exemple que nous ayons jamais rencontré d'un mythe total. Mythologies.  


 

Alors, arrêtons de pédaler deux minutes...

Et philosophons un peu. Car le Tour de France ce n'est pas seulement une épreuve sportive, c'est aussi une aventure dans laquelle les coureurs doivent triompher de monstres personnifiés... Une analyse de Gilles Vervisch.


> Retrouvez toutes les chroniques "Façon de penser"

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires