Pourquoi Lorde est en guerre contre Photoshop?

Revue du Web Mardi 08 avril 2014

Réécoute
Lorde en guerre contre Photoshop
L'interprète de «Royals» n'apprécie du tout qu'on retouche ses photos. La jeune chanteuse néo-zélandaise l'a fait savoir sur Twitter Il y a quelques jours. Mais pourquoi est-elle si remontée contre Photoshop?

Comme tous les mardis, voici le meilleur du web, rien que le meilleur ou… presque. Tumblr, mashups, articles, délires, clips, tout y passe ! 

1) Le coup de gueule du moment: Lorde déclare la guerre à Photosphop

Lorde veut se montrer telle qu’elle est, sans artifice. Après s'être affichée sur Instagram sans maquillage et le visage couvert de crème anti-acné en février dernier, Lorde a dénoncé il y a quelques jours sur Twitter le fait qu’on retouche ses photos à tout va avec Photophop. Et pour bien à montrer à quel point, on altère la réalité, la chanteuse néo-zélandaise a publié deux photos d’elle prise lors d’un concert (voir ci-dessous), l’une retouchée et l’autre où l’on voit tous ses boutons… Pourquoi les cacher? Après tout, elle a 17 balais, c'est normal de pas avoir une peau super clean quand on est ado! Le tweet de Lorde a été partagé plus de 65 000 fois! 

 

Pourquoi Lorde critique les photos retouchées?
Déjà parce que Lorde dénonce depuis ses débuts les gens superficiels, le star system, tout ce qui n'est pas naturel. C'est d'ailleurs un peu le message de son tube planétaire Royals. Ensuite, la chanteuse veut utiliser sa notoriété pour aider les ados à s’accepter tels qu’ils sont. Elle a d’ailleurs accompagné son tweet anti-photoshop d’un message simple: «Il n'y a pas de mal à avoir des défauts»…

 

2) La playlist de la semaine: la playlist des personnages de Game of Thrones

La saison 4 de Game of Thrones a débuté dimanche soir aux Etats-Unis. Et depuis lundi en France sur OCS (bouquet Orange). A cette occasion, plusieurs sites publient des articles décalés sur la série, notamment Les Inrocks.com qui proposent une playlist très spécialeElle compte 20 morceaux tous basés sur les traits de caractère des principaux personnages de Game of Thrones !

Pour le personnage de Jon Snow, le fameux bâtard de Eddard Stark, qui est joué par le sexy Kit Harrington, les Inrocks ont choisi une chanson qui évoque sa «mélancolie et sa torpeur contemplative». C’est à dire la reprise de Nightcall de Kavinsky par London Grammar.

 

Changement de style pour Tyrion alias Peter Dinklage, LA star de Game of Thrones ? Les Inrocks ont choisi un titre de Jay-Z! Parce que selon les Inrocks Tyrion est aussi pragmatique dans les manigances politiques… que Jay Z dans la conduite de sa carrière ! Et aussi parce qu’il «ne cache pas son amour pour les filles de joie»…

 

A noter, le site de Billboard propose également une playlist basée sur la série. Le média américain a lui choisi d'illustrer le caractère de Tyrion par… Drunk in Love de Beyoncé!


3) La trouvaille du mois: les pochettes de disques mythiques sur Google Street View

Pas mal de pochettes de disques célèbres sont associées à un quartier, une ville en général… C’est le cas de la fameuse pochette d’Abbey Road des Beatles… oui l’on voit le groupe en train de traverser Abbey Road sur un passage piéton… Et bien le site du quotidien anglais The Guardian propose un truc assez génial: des photo-montages qui intègrent cette fameuse photo d’Abbey Road mais aussi plein d’autre pochettes de disques cultes dans leur cadre naturel grâce à Google Street View!

Découvrir le décor réel des pochettes d'albums
Google Street View, c'est ce service de Google qui permet de se balader virtuellement dans les rues des villes… C'est l'occasion de redécouvrir par exemple la pochette du disque culte d’Oasis, (What's the Story) Morning Glory? (voir ci-dessus). La photo de l'album a été prise sur Berwick Streetdans dans le quartier de Soho à Londres.

Autre exemple: la pochette de Stories From The City, Stories From The Sea, de PJ Harvey prise en plein Times Square à New York :

 

Voilà, vous trouverez tous ces montages photos (et plein d’autres) directement sur le site du quotidien anglais The Guardian.


 

Retrouvez toutes les chroniques Revue du web

> Abonnez-vous au podcast sur iTunes

Suivez Sylvain Zimmermann sur Twitter: @sylvainzim

Commentaires